Translate

jeudi 17 septembre 2015

Dossier migrants... suite: La Croatie place son armée en état d'alerte


La présidente croate Kolinda Grabar-Kitarovic a demandé jeudi à l'armée de se tenir prête, si nécessaire, à protéger les frontières nationales contre l'afflux de migrants illégaux, rapporte l'agence de presse locale Hina.


Migrants: Amnesty International dénonce l'absence de réponse européenne

"La présidente croate a rencontré le chef d'état-major et demandé un relèvement du niveau d'alerte de l'armée afin qu'elle soit prête, si nécessaire, à protéger les frontières contre l'immigration illégale", précise l'agence, cité par Reuters.

Depuis mercredi matin, plus de 7.000 migrants sont entrés en Croatie en provenance de la Serbie après la fermeture par la Hongrie de sa frontière avec ce dernier pays.

Le ministre croate de l'Intérieur a indiqué dans la journée que son pays ne pouvait plus accueillir de migrants pour l'instant, ses capacités d'accueil étant saturées.

Une fille passe sous le fil de fer barbelé

Hongrie: des enfants pris dans les barbelés rasoirs

Des centaines de migrants, qui se trouvaient dans la ville frontalière de Tovarnik, ont échappé à la surveillance des services de police et ont poursuivi leur périple à pied le long de voies de chemins de fer ou à travers champs, a indiqué un journaliste de Reuters.

"Ils veulent nous envoyer dans des camps et nous ne voulons pas cela", a expliqué un migrant.


Source: french.sputniknews.som