Translate

samedi 25 avril 2015

Une tempête de poussière et des éclairs tuent 5 personnes aux Indes - une épidémie de suicide est rapportée alors que le climat s`emballe!

Dust Storm India

 

L`est de Uttar Pradesh a été frappé par cette tempête de poussière et d`éclairs lors de la journée de vendredi le  24 Avril. 5 personnes sont mortes suite à cette tempête.

De violentes averses et éclairs ont aussi frappé Pratapgarh, tuant 2 personnes. Les dommages occasionnés aux champs de culture est considérable et la récolte du blé a été rapportée. De la grêle est tombée sur la ville de Rasra en Ballia, de nombreux dommages aussi dans les champs de culture et aux véhicules ont été signalé.  Ces pluies et chutes de grêles hors-saison depuis 40 jours mènent vers d`importantes pertes aux cultures de l`état, laissant les fermiers dévastés. Une centaine de fermiers se sont suicidés, tandis que d`autres sont morts par le choc d`avoir perdu toute leur récolte! 

Source: Zee News.india.com

Traduction Benoit Godin

Les militaires Ukrainiens et les rebelles séparatistes pro-Russes s`échangent des accusations alors que l`accord de Minsk semble faiblir


 

La paix serait menacée dans l`Est de l`Ukraine alors que l`armée ukrainienne et les rebelles se sont échangés des accusations ce samedi 25 Avril 2015. Cela ravive les inquiétudes concernant la trève de Minsk signée en Février dernier qui pourrait échouer, malgré le fait que les violations seraient très limitées.

Un homme de service Ukrainien a été tué et deux autres blessé lorsque des séparatistes ont attaqués par obus la Guarde nationale près de Shyrokyne, un village à l`Est du port de Mariupol sur la mer d` Azov dans le Sud-Ouest de l`Ukraine. Ils étaient à bord d`un véhicule médical en route vers un hôpital.

" Aujourdh`hui à  06h25, les adversaires ont utilisé une artillerie de  122 mm.  Cette armement est banni selon l`accord de Minsk. "

Un chef des rebelles,  Eduard Basurin, a mentionné que a situation est plutôt expl;osive et il demande une intervention urgente de la communauté internationale. Basurin a dit que les forces Ukrainiennes ont ouvert le feu sur un convoi humanitaire de la Russie, tuant une personne. Plus tard, il les a accusé sur la croissance accrue d`attaques et de faire feu sans discrimination sur dans zones peuplées.

 

Source: reuters

Traduction Benoit Godin

"Pour se protéger, l’Iran n’a besoin de l’autorisation d’aucun pays"

"L'Iran prend ses propres décisions et les concrétise, tout seul, et il n'a pas besoin de demander l'autorisation de qui que ce soit", a affirmé le ministre iranien de la Défense, le général Hossein Dehghan.

Et de poursuivre : "Pour se défendre, l'Iran n'a besoin de l'autorisation d'aucun pays", a déclaré Dehghan à Russia Today.

"La question des systèmes de défense balistique S-300 est une question ancienne entre l'Iran et la Russie", a-t-il ajouté.

«Nous avions signé, par le passé, le contrat d'achat de ce système avec la Russie. Lors du mandat du président iranien, des rencontres ont eu lieu entre les présidents des deux pays, et, finalement, les deux parties sont arrivées à cette conclusion qu'il faut réaliser ce contrat», a-t-il indiqué, avant de poursuivre : "Les nouvelles évolutions intervenues dans les relations des deux pays constituent, de notre avis, la raison pour laquelle la réalisation de ce contrat a vu le jour, et c'est la volonté politique des deux parties qui a abouti à l'amélioration des relations bilatérales, dans tous les domaines.

"Pour assurer sa sécurité aérienne et celle de ses installations, l'Iran, tout comme les autres pays, cherche à se doter de ce système de défense anti-aérienne, et pour se protéger, il n'a besoin de l'autorisation d'aucun pays", a souligné le général Dehghan.

 

Source: AP

Pékin prévient que le programme nucléaire de Pyongyang s’accélère


 

 

 

 

Les spécialistes chinois du nucléaire estiment que la Corée du Nord est peut-être déjà en possession de 20 ogives nucléaires et a des capacités d'enrichissement de l'uranium suffisantes pour doubler ce chiffre d'ici 2016, rapporte jeudi le Wall Street Journal.

 

Ces estimations ont été portées à la connaissance des spécialistes américains lors d’une réunion en février, ajoute le quotidien. Ces chiffres sont les plus élevés jamais avancés par Pékin. Ils sont également supérieurs aux estimations de Washington qui évoque entre 10 et 16 têtes nucléaires.

 

Siegfried Hecker, spécialiste éminent du programme nucléaire nord-coréen et qui était présent à la rencontre de février, estime que le défi auquel fait face la communauté internationale pour tenter de persuader Pyongyang de renoncer au nucléaire ne s'en trouve qu'aggravé. "Plus ils croient disposer d'un arsenal nucléaire entièrement fonctionnel et dissuasif, plus cela va être difficile de les convaincre de s'en détourner", dit Siegfried Hecker au journal.

 

Pékin est de plus en plus préoccupé par les ambitions nucléaires de son allié. Cette évaluation est la dernière en date d'une série d'études de spécialistes selon lesquelles Pyongyang avance plus vite que prévu en la matière.

 

Des chercheurs américains ont estimé récemment que le programme nucléaire nord-coréen semblait devoir se développer au cours des cinq prochaines années, jusqu'à, dans l'hypothèse la plus pessimiste, l'accumulation d'un stock de 100 armes atomiques d'ici 2020. La Corée du Nord a mené trois essais nucléaires, en 2006, 2009 et 2013 qui lui ont valu plusieurs volées de sanctions internationales. Elle a également un programme de missiles balistiques extrêmement actif.

 

Source: AFP

Varsovie se dote de missiles Patriot américains



 

 

L'américain Raytheon, producteur des missiles Patriot, a remporté un appel d'offres pour la création d'un système de défense antimissile lancé par Varsovie.

Les missiles sol-air Patriot du groupe américain Raytheon équiperont le système de défense antimissile polonais baptisé Vistule, a annoncé mardi le ministère polonais de la Défense.

"L'offre américaine est plus avantageuse du point de vue de la sécurité polonaise et permet de réaliser nos engagements dans le cadre de l'Otan. Plusieurs pays utilisent déjà les missiles Patriot", a indiqué le ministère.

Les systèmes Patriot de Raytheon ont remporté l'appel d'offres polonais contre les missiles SAMP-T du consortium franco-italien Eurosam.


Selon le ministère, le fait que les Patriot sont capables de faire face aux missiles russes Iskander a beaucoup influé sur le choix de la Pologne.

La signature du contrat est programmée pour 2016. Raytheon devra livrer deux batteries de missiles Patriot dans les trois ans suivant la signature de l'accord.

Le projet Vistule prévoit l'acquisition de huit batteries de missiles sol-air de moyenne portée d'ici 2025. Selon les experts, le coût du projet s'élève à 2,8-3,4 milliards de dollars.


Source: Sputnik

Yémen: l’Arabie poursuit son agression, l’armée pourchasse al-Qaïda

L'Arabie Saoudite continue de frapper le peuple yéménite. A Taëz, six civils sont tombés en martyre dont deux enfants, et sept autres ont été blessés dans un raid aérien contre des quartiers résidentiels au centre de la ville. Le bilan des victimes de l'offensive saoudienne a été revu à la hausse, avec 4100 martyrs et blessés, a rapporté le ministère de la santé.

Les raids saoudiens ont notamment visé les déplacements des forces sécuritaires, pour les empêcher d'instaurer la stabilité dans cette région surpeuplée.

En effet, les frappes saoudiennes ont facilité aux miliciens du président sortant Abd Rabbo Mansour Hadi et aux terroristes de s'accrocher avec l'armée yéménite.

A Sanaa, les raids saoudiens ont visé les institutions publiques et des casernes de l'armée à Arhab, pour distraire l'armée d'aider les forces de sécurité dans la ville.

A Aden, les avions saoudiens n'ont épargné aucune institution publique. Les bombardements sur le littoral, notamment à Maachik, ont endommagé le bâtiment du palais présidentiel dans la région, considéré comme le symbole de l'unité nationale au sud.

Les raids saoudiens ont coïncidé avec des affrontements intermittents entre les forces du président sortant et les unités de l'armée soutenues par les comités populaires à Aden.


Chasse contre al-Qaïda

Malgré les raids saoudiens sur les routes menant à la ville de Mareb, et contre la région de Sarawah, les forces conjointes formées des unités de l'armée yéménite et des comités populaires ont réussi à atteindre les abords du centre du gouvernorat. Ils ont poursuivi la chasse contre les miliciens d'al-Qaïda après leur retrait des régions donnant sur le centre-ville.

Au nord du pays, l'artillerie saoudienne a bombardé intensément les régions frontalières et les zones résidentielles dans le département de Hajja, et contre la ville de Hard, faisant des victimes dans les rangs de la population.

Vidéo de Daech

Pour la première fois depuis le début de la guerre saoudienne, le groupe terroriste takfiriste Daech a publié une vidéo intitulée "l'émirat de Sanaa".

Dans cette vidéo, le groupe montre 20 jeunes terroristes dans le désert du Yémen en train de proférer des menaces de décapitation contre les Yazidites chiites, sans évoquer pour autant l'Arabie Saoudite.



Source: Al-Manar

Plusieurs volcans entrent en éruption dont celui au Chili, des tremblements de terre secouent la planète, dont celui au Népal de 7.8 et voilà une armada d`OVNIS près du Soleil!

 

Il se passe beaucoup d`évènements sur notre Terre ces derniers jours. Les volcans sont actifs, la masse de magma sous le volcan Yellowstone est immense, les tremblements de terre font plus de mille morts et voici une vidéo qui montre une armada d`OVNIS situés près du Soleil. Il y en aurait aussi une bonne quatité qui, selon certains, seraient déjà cachés derrière la Lune. Sont-ils ici pour venir en aide ou simplement observer? Remarquez les petits points sur la photo, vous les retrouverez sur la vidéo. C`est évident qu`il s`agit d` objets solides dans cet espace si près de notre Étoile du jour.

 

Le programme militaire Jade Helm est-il une préparation à un évènement majeur de destruction? Il y a de plus en plus de rumeurs à propos de tunels creusés dans la terre, ce qui expliquerait possiblement les " fameux bruits " provenants de la terre et qui ont été rapporté dans plusiuers villes les années passées.

 

La planète 7X est-elle si proche que la Terre réagit à sa présence? Le nombre de poissons, animaux et oiseaux qui décèdent subitement mois après mois serait-il relié à ce phénomème spatial? Le nombre d`astéroïdes est aussi à la hausse et il y a toujours le mois de septembre 2015 qui demeure un énigme bizarre à percer.

 

Voilà bien des questions qui  nous tracassent, la réponse se rapproche-t-elle? Seul l`avenir nous donnera la réponse. Pendant ce temps, continuer à vous préparer pour le pire...!

 

Benoit Godin

 

Vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=htRXmckdLdg

 

Liste partielle des volcans en éruption: Le Kyushu et le Suwanose-Jima au Japon, le Calbuco au Chili, le Turrialba au Costa-Rica et le Tungaruhua en Équateur

Violent séisme de 7.8 au Népal: près de 1,000 déjà rapporté et les recherches se poursuivent

 

Des sauveteurs viennent en aide à la population touchée par le séisme, le 25 avril 2015 dans la préfecture de Xigazê, au Tibet. Un puissant séisme de magnitude 7,8 a fait près de mille morts et provoqué d'importantes destructions au Népal samedi, les violentes secousses ébranlant aussi certaines régions du nord de l'Inde, en Chine et du Bangladesh.

 

Un nouveau bilan publié par la police népalaise peu avant 13H GMT s'établissait à 876 morts dans le pays. Plus de vingt de personnes seraient mortes en Inde et en Chine. Le tremblement de terre a provoqué l'effondrement de la tour historique de Dharhara, l'une des attractions touristiques de la capitale népalaise, selon des témoins. Une dizaine de corps ont été extraits des ruines, selon un photographe de l'AFP.

 
 

Des neuf étages de cette tour blanche surmontée d'un minaret de bronze, datant du XIXe siècle, ne restaient quasiment que des décombres, selon les images télévisées. Des sauveteurs aidés par la population s'efforçaient de dégager les corps des gravats. Des habitants pris de panique se sont rués dans la rue au moment du séisme qui s'est produit à l'heure du déjeuner, vers midi, et des bâtiments se sont effondrés à travers la ville.

 

"Tout a commencé à trembler. Tout est tombé. Les murs le long de la rue principale se sont écroulés. Les grilles du stade national se sont effondrées", a raconté un habitant de Katmandou, Anupa Shrestha. "Autour de moi, les murs des maisons se sont effondrés dans la rue. Toutes les familles sont dehors dans la cour, blotties les unes contre les autres, les secousses continuent", a rapporté un journaliste de l'AFP à Katmandou.

 

Sur le mont Everest, "une avalanche du Mont Pumori a frappé le camp de base et en a enseveli une partie", a indiqué à l'AFP Gyanendra Kumar Shrestha, un responsable de l'office du tourisme népalais.

 

Cette avalanche a fait dix morts "y compris des grimpeurs étrangers" dans le camp de base où se trouvaient plus de 1.000 personnes, a-t-il ensuite annoncé. "Nous avons été pris dans le tremblement de terre sur l'Everest. Nous sommes tous les deux OK... Il neige ici, aucun hélicoptère ne peut arriver jusqu'ici", a écrit dans un SMS la directrice du bureau de l'AFP au Népal, Ammu Kannampilly, en reportage sur place.

 

À Katmandou, selon Kari Cuelenaere, une responsable de l'ambassade des Pays-Bas, une piscine s'est totalement vidée dans un hôtel où se tenait une réception pour la fête nationale néerlandaise. "C'était horrible, tout d'un coup toute l'eau est sortie de la piscine et a trempé tout le monde, les enfants ont commencé à hurler", a-t-elle raconté à à l'AFP. "Certaines parties de la ville se sont effondrées, la poussière s'élevait (du sol)... Il y avait beaucoup d'hélicoptères de secours", a-t-elle ajouté.

 

Le séisme a coupé des voies rapides dans la capitale et provoqué des dégâts à l'aéroport international de Katmandou qui a été fermé "pour raisons de sécurité", selon son directeur, Birendra Prasad Shrestha. Selon l'Institut américain de géophysique (USGS), le séisme de magnitude 7,8 s'est produit à environ 80 kilomètres au nord-ouest de Katmandou. Sa magnitude - initialement évaluée à 7,5 - a ensuite été revue à la hausse. Selon les médias locaux, les secousses ont duré entre 30 secondes et deux minutes.


Séisme ressenti en Inde et au Bangladesh

L'impact du séisme a été ressenti dans de larges zones du nord de l'Inde, a confirmé Laxman Singh Rathore, directeur général du département météorologique indien, qui a appelé la population à prendre garde aux répliques. Selon lui une deuxième secousse de magnitude 6,6 a été enregistrée après la première.

Au moins 26 personnes sont mortes en Inde, notamment dans l'Etat oriental du Bihar. À New Delhi, l'immeuble de l'AFP a été évacué à deux reprises, a indiqué un correspondant de l'agence. "Nous sommes en train de réunir davantage d'informations et nous nous efforçons de venir en aide à ceux qui ont été touchés, chez nous et au Népal", a tweeté le Premier ministre indien Narendra Modi.

Selon l'agence officielle Chine Nouvelle, deux personnes dont une femme de 83 ans sont mortes dans le tremblement de terre au Tibet. Le séisme a également été ressenti dans de larges régions du Bangladesh, provoquant des scènes de panique dans les rues de la capitale, Dacca, où les habitants se sont précipités dans la rue.

Dans une usine textile à Savar, dans la banlieue de Dacca, au moins 50 travailleurs ont été blessés lors d'une bousculade consécutive au séisme, a rapporté une télévision locale. En 2011, un tremblement de terre de magnitude 6,9 avait ébranlé le nord-est de l'Inde, secouant le Népal, et faisant 110 morts.

Plusieurs répliquent ont suivi dont une de 6.7 et une quantité dans les 5.0 à 5.9 degrés.

Vidéo: http://www.dailymotion.com/video/x2nxeab_seisme-au-nepal-plusieurs-centaines-de-morts-selon-la-police_news

Source: msm.com

*** Les États-Unis viennent de débloquer une aide monétaire de 1 million de dollars US ***

Dernier bilan plus de 11 heures après le séisme: 1,457 morts....

vendredi 24 avril 2015

Une vraie " bombe ": Jade Helm, la Loi Martiale et des documents de la WW3, des documents corroborent le tout!



Il y a un manuel sur Jade Helm, la Loi Martiale et des informations sur la WW3 qui étaient disponibles pour des Chefs. Il semblerait que Jade Helm pourait être une préparation pour faire entrer la Loi Martiale sur le territoire américain après une attaque  " false flag " ( sous fausse bannière ) durant cet été si le public n`est pas informé sur ce qui se passe! Il faut que le message sorte le plus vite et partagez cet important interview!

 

James Fetzer a un lien sur ces documents : 

http://www.scribd.com/doc/258609463/Jade-Helm-Martial-Law-WW3-Prep-Document-2

 

Dans son interview ci-dessous sur la radio des Veterans,  Jim Fetzer passe en revue ces nouvelles évidences et parle des documents pour démontrer à qule point Jade Helm est du sérieux. C`est pour cela que tout le monde devrait partager ces informations à leurs amis et familles.  Jim Fetzer est accompagné du Général Stubblebine ( Retiré de l`Armée Américaine ) et de sa femme, Dre  Rima Laibow, pour extraire la vérité à propos de jade Helm et de plusieurs autres escroqueries du Nouvel Ordre Mondial.

Ils mentionnent que nous devons nous unir et de laisser savoir à tout le monde que nous sommes manipulés par des gouvernements criminels qui pillent notre pays!

 

Voici l`interview sur la radio des vétérans:  VeteransTruthRadio.com

 

Source: beforeitsnews.com

Traduction Benoit Godin

 

Jade Helm est un exercice militaire qui se tiendra aux États-unis du 15 Juillet au 15 Septembre 2015...60 jours de militaires qui sont déjà en préparation, le WEB est plein d`articles sur cet évènement. - Benoit Godin

 

Article complet en anglais au:

http://jamesfetzer.blogspot.com/2015/04/jade-helm-is-not-ordinary-training-drill.html

L`interview de Noam Chomsky qui dénonce l’Occident


Noam Chomsky : l’interview qui dénonce l’Occident
                                                                           

Il est l’un des plus grands intellectuels du monde, auteur prolifique et anarchiste autoproclamé. A 86 ans l‘âge ne semble pas le ralentir.
Il combat toute une série d’injustices, avec l’Occident en général dans sa ligne de mire.

Noam Chomsky nous as reçus dans son bureau à l’Institut de Technologie du Massachusetts.

Isabelle Kumar, euronews :
Noam Chomsky merci d‘être avec nous. Le monde en 2015 semble très instable, mais d’une façon générale, êtes-vous plutôt optimiste ou pessimiste ?

Noam Chomsky :
Au niveau mondial, nous courons vers un précipice : nous ne pouvons que chuter dans l’abîme, ce qui réduit fortement nos chances d’une survie décente.

Isabelle Kumar, euronews :
De quel précipice s’agit-il?

Noam Chomsky :
Il y en a deux en fait : le premier est environnemental. Une catastrophe écologique est imminente, et nous n’avons que très peu de temps pour la limiter. Nous n’allons pas dans le bon sens. L’autre date de 70 ans, c’est la menace d’une guerre nucléaire, qui est en fait toujours croissante. Si vous regardez bien ce dossier, c’est un miracle que nous ayons survécu.

Isabelle Kumar, euronews :
Regardons les questions environnementales d’abord. Nous avons demandé aux internautes, sur les réseaux sociaux, de nous envoyer des questions, et nous en avons reçu des milliers. Nous avons reçu cette question de Enoa Agoli, qui demande : “ quand vous analysez la question de l’environnement avec le regard d’un philosophe , que pensez-vous du changement climatique?”

Noam Chomsky :
L’espèce humaine est vieille d’environ 100 000 ans, et elle est maintenant face à un tournant de son histoire . Cette espèce est dans une position où elle va bientôt décider, d’ici quelques générations, si l’expérimentation de la vie dite intelligente peut continuer, ou si nous sommes déterminés à la détruire. Les scientifiques reconnaissent que les combustibles fossiles doivent être laissés dans le sous- sol si nos petits-enfants veulent avoir des perspectives décentes. Mais les structures institutionnelles de notre société font pression pour essayer d’extraire la moindre goutte. Les effets, les conséquences humaines prévisibles du changement climatique dans un avenir proche, sont catastrophiques et nous courons vers ce précipice.

Isabelle Kumar, euronews :
En termes de guerre nucléaire, nous savons tous maintenant que l’Iran a conclu un accord préliminaire . Est-ce que cela ne vous donne pas une lueur d’espoir que le monde pourrait être un endroit plus sûr ?

Noam Chomsky :
Je suis pour les négociations avec l’Iran, mais ces discussions sont profondément viciées. Il y a deux états au Moyen-Orient qui multiplient des agressions, de la violence, des actes terroristes, des actes illégaux, en permanence. Ils sont tous les deux des États très puissants, dotés d’armes nucléaires et de tout un armement . Et leurs armes nucléaires ne sont pas prises en compte.

Isabelle Kumar, euronews :
A qui faites-vous allusion ?

Noam Chomsky :
Les Etats-Unis et
Israël. Les deux états nucléaires majeurs dans le monde. Je veux dire qu’il y a une raison pour que, dans les sondages internationaux, gérés par des instituts de sondages américains, les États-Unis soient considérés comme la plus grande menace à la paix mondiale, par une majorité écrasante. Il est assez intéressant que les médias américains aient refusé de publier cela.

Isabelle Kumar, euronews :
Vous n’accordez pas une très grande estime au président américain Barack Obama. Mais avec cet accord avec l’Iran, ne le voyez-vous pas sous un meilleur jour ? Le fait qu’il s’efforce de réduire la menace d’une guerre nucléaire ?

Noam Chomsky :
En fait il ne fait rien. Il a juste lancé un programme de plusieurs billions de dollars de la modernisation des
armes nucléaires américaines, ce qui signifie l’expansion du système nucléaire. C’est une des raisons pour lesquelles la célèbre horloge de l’apocalypse, établie par le Bulletin of Atomic Scientists, a, il y a quelques semaines, avancé de 2 minutes, donc plus près de minuit. Minuit est la fin. Il est maintenant 3 minutes avant minuit. C’est du jamais vu depuis 30 ans, depuis les années Reagan quand il y avait un risque imminent de grande guerre nucléaire .

Isabelle Kumar, euronews :
Vous avez mentionné les États-Unis et Israël avec l’Iran. Maintenant , le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu rejette l’accord préliminaire sur le nucléaire iranien, et il dit …

Noam Chomsky :
Nous savons pourquoi . L’Iran a de très faibles dépenses militaires , même selon les normes de la région. La doctrine stratégique de l’Iran est défensive. Elle est conçue pour tenir à distance une attaque, assez longtemps, pour que la diplomatie prenne le relais. Les États- Unis et Israël, deux Etats voyous, ne veulent plus tolérer la menace. Aucun analyste stratégique ne pense que l’Iran puisse un jour utiliser une arme nucléaire. Même s’il le faisait, le pays serait simplement vaporisé, et il n’y a aucune indication que les mollahs au pouvoir, quoi que vous en pensiez , veulent voir leur pays détruit.

Isabelle Kumar, euronews :
Encore une question sur ce problème, par l’intermédiaire des réseaux sociaux , de Morten A. Andersen qui demande: « Croyez-vous que les Etats-Unis puissent un jour parvenir à un accord qui serait dangereux pour Israël ?”

Noam Chomsky :
Les États-Unis mènent en permanence des actions qui sont dangereuses pour Israël, très sérieusement. Tout en faisant croire qu’ils soutiennent la politique israélienne. Dans les 40 dernières années, la plus grande menace pour Israël a été sa propre politique. Si vous regardez en arrière, en 1970 , Israël a été l’un des pays les plus respectés et les plus admirés dans le monde. Il y avait beaucoup d’attitudes favorables. Il est maintenant l’un des pays les plus détestés et craints dans le monde. Au début des années 70, Israël a pris une décision . Ils avaient le choix, et ils ont préféré l’expansion à la sécurité, avec des conséquences très dangereuses. C‘était déjà évident à l‘époque – je l’ai écrit et d’autres personnes l’ont fait : si vous préférez l’expansion à la sécurité, cela conduit à une dégénérescence interne, la colère, l’opposition, l’isolement et la destruction ultime éventuellement. Et en soutenant ces politiques , les Etats-Unis contribuent à la menace à laquelle Israël est confrontée.

Isabelle Kumar, euronews :
Cela m’amène à la question du terrorisme, un fléau mondial et certaines personnes , je pense , y compris vous-même, diront qu’il y a un retour de bâton de la
politique américaine internationale. A quel niveau les États-Unis et ses alliés sont-ils responsables des attaques terroristes dans le monde entier ?

Noam Chomsky :
Rappelez-vous que la pire campagne terroriste dans le monde est de loin, celle qui est orchestrée à Washington même. C’est une campagne mondiale d’assassinat. Il n’y a jamais eu de campagne terroriste de cette échelle .

Isabelle Kumar, euronews :
Quand vous parlez de campagne globale d’assassinat …

Noam Chomsky :
La campagne de drones – c’est exactement cela. Sur de grandes parties du monde , les Etats-Unis, publiquement, ouvertement – il n’y a rien de secret dans ce que je dis , nous le savons tous – réalisent une campagne d’assassinat de personnes suspectées de nuire un jour au gouvernement américain. Et en effet c’est, comme vous l’avez dit , une campagne de terreur, et quand vous bombardez un village au Yémen , par exemple , que vous tuez quelqu’un – peut-être la personne que vous visiez, peut-être pas – et que d’autres personnes qui se trouvaient dans le quartier meurent elles-aussi – comment pensez-vous que les gens vont réagir ? Ils vont se venger .

Isabelle Kumar, euronews :
Vous décrivez les États-Unis comme le principal Etat terroriste. Comment se place l’Europe alors selon vous?

Noam Chomsky :
Eh bien, c’est une question intéressante. Une étude récente, je crois qu’elle a été faite par la Fondation Open Society [indique que] la pire forme de torture, c’est le transfert de prisonniers.
Vous prenez quelqu’un que vous pensez être responsable de quelque chose, et vous l’envoyez à votre dictateur favori, peut-être Assad ou Kadhafi ou Moubarak, pour qu’il soit torturé, en espérant que peut-être quelque chose va en sortir. C’est extraordinaire ce transfert. L‘étude s’est penchée sur les pays qui ont participé, bien évidemment les dictatures du Moyen-Orient, car c’est là que les prisonniers ont été envoyés pour être torturés, et l’ Europe. La plupart des pays européens ont participé : l’Angleterre, la Suède, d’autres pays. En fait, il y a une seule région du monde où personne n’ a participé: c’est l’Amérique latine. Ce qui est assez dramatique. L’Amérique latine est maintenant à peu près hors de contrôle des États-Unis. Quand elle était contrôlée par les Etats-Unis, il n’y a pas si longtemps, c‘était le centre du monde de la torture. Maintenant, l’Amérique latine ne participe pas à la pire forme de torture qui soit. L’Europe a participé. Quand les maîtres rugissent, les serviteurs se couchent.

Isabelle Kumar, euronews :
L’Europe est la servante des Etats-Unis ?

Noam Chomsky :
Certainement . Ils sont trop lâches pour adopter une position indépendante .

Isabelle Kumar, euronews :
Quel portrait faites-vous de Vladimir Poutine ? Il est décrit comme l’une des plus grandes menaces pour la sécurité, non?

Noam Chomsky :
Comme la plupart des dirigeants , il est une menace pour sa propre population. Il a décidé des actions illégales, évidemment. Mais le décrire comme un monstre fou qui souffre d’une maladie du cerveau et qui est atteint d’Alzheimer, une créature maléfique, c’est un standard de fanatisme orwellien. Je veux dire, quoi que vous pensiez de ses politiques, elles restent logiques. L’idée que l’Ukraine puisse rejoindre une alliance militaire occidentale serait inacceptable pour tout dirigeant russe. Cela remonte à 1990, lorsque l’Union Soviétique s’est effondrée. Il y avait déjà la question de ce qui se passerait avec l’OTAN. Gorbatchev a accepté l’idée que l’Allemagne soit unifiée et rejoigne l’OTAN . C‘était une concession assez remarquable avec un quid pro quo : que l’OTAN ne s‘étende pas d’un pouce vers l’est . C’est l’expression qui a été utilisée.

Isabelle Kumar, euronews :
Donc, la Russie est tombée dans une provocation ?

Noam Chomsky :
Qu’est-ce qui est arrivé ? L’OTAN s’est déplacé jusqu’en Allemagne de l’Est, puis Clinton a étendu la prépondérance de l’OTAN jusqu’aux frontières de la Russie. Maintenant, le nouveau gouvernement ukrainien, après le renversement du précédent, a voté à 300 voix contre 8 ou presque, la résolution pour rejoindre l’OTAN .

Isabelle Kumar, euronews :
Mais vous pouvez comprendre pourquoi ils veulent adhérer à l’OTAN , vous pouvez comprendre que pour le gouvernement de Petro Porochenko, ce serait assurer la protection de leur pays ?

Noam Chomsky :
Non, non, non, ce n’est pas une protection. La Crimée a été prise après le renversement du gouvernement, n’est-ce pas ? Personne ne protège l’Ukraine. Tout cela menace l’Ukraine d’une guerre majeure. Vouloir rejoindre l’Otan n’est pas une protection. Le fait est que cela représente une menace stratégique sérieuse pour la Russie, quel que soit son dirigeant. C’est bien connu.

Isabelle Kumar, euronews :
Si nous regardons la situation en Europe maintenant, il y a aussi un autre phénomène intéressant qui se déroule. Nous voyons la Grèce se rapprocher de l’Est, c’est en tout cas le souhait du gouvernement Syriza. Nous voyons aussi Podemos, qui est en train de gagner le pouvoir en Espagne, ainsi qu’en Hongrie. Pensez-vous qu’il y a une possibilité que l’Europe se rapproche des intérêts russes ?

Noam Chomsky :
Jetez un oeil à ce qu’il se passe. En Hongrie la situation est totalement différente. Syriza est arrivé au pouvoir sur la base d’une vague populaire qui montre que la Grèce ne veut plus se soumettre aux politiques de Bruxelles et aux banques allemandes qui détruisent le pays. Ces politiques ont été faites pour augmenter la dette de la Grèce, par rapport à sa production de richesse ; environ la moitié des jeunes sont au chômage, presque 40 % de la population vit sous le seuil de pauvreté, on détruit la Grèce.

Isabelle Kumar, euronews :
Faut-il annuler la dette grecque ?

Noam Chomsky :
Oui, comme en Allemagne. En 1953, quand l’Europe a annulé la plupart de la dette de l’Allemagne. Juste comme ça, pour que l’Allemagne soit en mesure de rembourser les dommages de guerre .

Isabelle Kumar, euronews :
Donc, on devrait aussi annuler la dette du Portugal ? et l’Espagne aussi ?

Noam Chomsky :
Qui a engagé cette dette ? Et à qui doit-on la rembourser ? La dette a en partie été contractée par des dictateurs. En Grèce c‘était la dictature fasciste, soutenue par les États-Unis. La dette, je pense, était plus brutale que la dictature. C’est ce que l’on appelle en droit international , une «dette odieuse», qui ne doit pas être payée, et c’est un principe introduit dans le droit international par les Etats-Unis, quand il était dans leur intérêt de le faire. Une grande partie du reste de la dette, ce qu’on appelle les paiements à la Grèce sont des paiements aux banques, allemandes et françaises, qui ont décidé de faire des prêts très risqués avec de faibles taux d’intérêt, et qui sont maintenant confrontées au fait qu’ils ne peuvent être remboursés.

Isabelle Kumar, euronews :
Je vais vous poser cette question maintenant, de Gil Gribaudo, qui demande : “ Comment l’Europe va t-elle se transformer dans le futur, avec les défis existentiels qui arrivent?” Parce qu’il y a la crise économique, et il y a aussi une montée du nationalisme , et vous avez également décrit certaines lignes de failles culturelles qui ont été créés à travers l’Europe. Comment voyez-vous l’Europe se transformer ?

Noam Chomsky :
L’Europe a de graves problèmes. Certains sont le résultat de politiques économiques conçues par les bureaucrates de Bruxelles, la Commission européenne et ainsi de suite, sous la pression de l’OTAN et les grandes banques, surtout celles de l’Allemagne. Ces politiques ont un certain sens du point de vue des concepteurs. Ils veulent être remboursés pour leurs prêts et leurs investissements risqués et dangereux. Mais ces politiques érodent l’Etat-Providence, qu’ils n’ont jamais aimé. Mais l’Etat-Providence est l’une de ces contributions majeures de l’Europe à la société moderne, mais les riches et puissants ne l’ont jamais aimé. Il y a un autre problème en Europe : elle est extrêmement raciste. J’ai toujours pensé que l’Europe est plus raciste que les États-Unis. Jusqu’ici ce n‘était pas aussi visible en Europe parce que les populations européennes dans le passé ont eu tendance à être assez homogènes. Donc, si tout le monde est blond aux yeux bleus, alors vous ne semblez pas raciste, mais dès que la population commence à changer, le racisme vient de nulle part. Très vite. Et c’est un problème culturel très grave en Europe.

Isabelle Kumar, euronews :
J’aimerais terminer avec une question de Robert Lumière sur une note plus positive . Il demande: « Qu’est-ce qui vous donne de l’espoir ? “

Noam Chomsky :
Ce qui me donne de l’espoir : un certain nombre de choses dont nous avons parlé . L’indépendance de l’Amérique latine par exemple. C’est d’une importance historique. Nous le voyons avec la réunion du Sommet des Amériques à Panama. Dans les dernières réunions continentales, les États-Unis ont été complètement isolés. C’est un changement radical par rapport à il y a 10 ou 20 ans, lorsque les États- Unis trempaient dans les affaires latino-américaines. En fait, la raison pour laquelle Obama a fait ces gestes envers Cuba était d’essayer de surmonter l’isolement des États-Unis. Ce sont les États-Unis qui sont isolés, pas Cuba. Et sans doute ce sera un échec. On verra. Les signes d’optimisme en Europe sont Syriza et Podemos. Espérons qu’il y ait enfin un soulèvement populaire contre les écrasements, les politiques économiques et sociales destructrices qui viennent de la bureaucratie et des banques, et c’est très encourageant. Ou ça devrait l‘être.

Isabelle Kumar, euronews :
Noam Chomsky, merci beaucoup d’avoir été avec nous.

Source: wikistrike.com

 

'Le temps des négociations est terminé': Des eurodéputés proposent de se préparer à une guerre avec la Russie

 


États-Unis: Découverte d'un gigantesque réservoir de magma sous le super volcan de Yellowstone


 


Un gigantesque réservoir de magma a été découvert sous la chambre magmatique du super-volcan de Yellowstone aux Etats-Unis, ont révélé jeudi des scientifiques ce qui selon eux permet de mieux évaluer les risques sismiques et volcaniques.

Mais ces chercheurs soulignent que cette découverte ne modifie pas à priori le danger jugé faible d'une nouvelle éruption de cette caldéra géante de 70 km sur 30 km, dont la précédente, cataclysmique, remonte à il y a 640.000 ans.

Ce réservoir, dont l'existence était soupçonnée, se situe à 45 km de profondeur. Il mesure 19 km de haut sur 64 km de long et 40 km de large. Il se trouve sous la chambre magmatique qui elle fait 10.400 km/cube.

Les roches en partie fondues qu'il contient rempliraient 11,2 fois le Grand Canyon du Colorado, ont calculé ces vulcanologues dont la découverte est publiée dans le journal scientifique américain Science.

Contrairement à ce l'on peut penser, les roches qui se trouvent dans la chambre sous le volcan et dans le réservoir ne sont pas complètement fondues mais se trouvent pour la plupart à l'état solide et spongieux. Elle sont très chaudes avec des poches liquides.

Ces scientifiques ont calculé qu'en moyenne 9% du magma de la chambre est en fusion. Cette proportion est de 2% dans le réservoir se trouvant en-dessous.

"Nous avons pour la première fois réalisé des images du système de plomberie volcanique sous Yellowstone", explique Hsin-Hua Huang, un chercheur dans le département de géologie et de géophysique de l'Université d'Utah, un des co-auteurs.

"Cela comprend la chambre magmatique sous la croûte terrestre déjà connue, plus ce réservoir de magma jamais détecté jusqu'alors qui relie la chambre supérieure au manteau en fusion", à plus de 700 km de profondeur, ajoute-t-il.

La découverte de ce réservoir permet désormais d'expliquer pourquoi le sol et les sources géo-thermales de Yellowstone émettent plus de dioxyde de carbone (CO2) que ne pouvait en produire la seule chambre connue jusque-là.

Cette découverte "nous aide aussi à mieux comprendre le système magmatique de Yellowstone ce qui nous permet d'utiliser ces nouveaux modèles pour faire une meilleure estimation des risques sismiques et volcaniques potentiels", estime quant à lui Fan-Chi Lin, également un des coauteurs de cette étude.

Yellowstone compte parmi les plus grands super-volcans du monde où se produisent fréquemment des secousses sismiques et où l'activité géo-thermale est la plus vigoureuse du continent.

En fait, "les risques sont les mêmes mais nous avons désormais un compréhension nettement meilleure et complète du système magmatique", estime Robert Smith, un chercheur et professeur retraité de géologie et géophysique à l'Université d'Utah.

Les trois dernières éruptions de Yellowstone qui s'étend sur trois Etats (Wyoming-Idaho-Montana), avaient recouvert de cendres la plus grande partie de l'Amérique du Nord et ont eu un impact sur le climat terrestre.

Si une éruption devait se produire aujourd'hui elle serait aussi catastrophique, selon ce géologue qui estime ce risque à un sur 700.000 annuellement.

Ce chiffre correspond à peu près à l'espacement entre les trois précédentes éruptions dont la dernière remonte à 640.000 ans. Les deux autres ont eu lieu il y a 1,2 million et deux millions d'années respectivement.

Cette dernière recherche s'est appuyée sur des techniques d'imagerie sismique un peu équivalentes à un scanner médical mais qui utilise les ondes sismiques au lieu des rayons X pour détecter les roches de différentes densités.


Source © AFP





mercredi 22 avril 2015

Moscou espère que la «bombe sale» n’est que le fruit de l’imagination de Tourtchynov

 

Alexandre Tourtchynov

       

 

Le service de presse du ministère russe des Affaires étrangères a commenté la récente déclaration d’Alexandre Tourtchynov, le secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense de l’Ukraine, sur ses programmes nucléaires secrets.

Dans un communiqué publié sur le site du ministère russe des Affaires étrangères, Moscou a reconnu espérer que les propos d’Alexandre Tourtchynov concernant les «programmes militaro-techniques nucléaires secrets» de l’Ukraine ne sont pas conformes à la réalité.

«Notre attention a été attirée par la récente déclaration du secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense de l’Ukraine, Alexandre Tourtchynov, et sur le fait que le pouvoir ukrainien prépare quelques programmes militaro-techniques nucléaires secrets, dont le but serait de créer une "bombe sale" ou d’autres armes qu’il jugerait efficaces», précise le communiqué.

Les diplomates ont fait remarquer que «normalement, ce ne sont que les groupements terroristes qui parlent de tels projets».

Le ministère russe des Affaires étrangères a en outre espéré «que ces programmes ne sont que le fruit de l’imagination de M. Tourtchynov qui ne se rend évidemment pas compte des conséquences de la réalisation de ses idées». Il a également souligné que la création de telles armes susciterait une condamnation internationale de l’Ukraine, qui pourrait être punie conformément à l’Article VII de la charte de l’ONU intitulé «Action en cas de menace contre la paix, de rupture de la paix et d'acte d'agression».

Source: francais.rt.com

Le Congo est assit sur une " bombe à retardement " dans l`Est du pays.

Résultats de recherche d'images pour « nyiragongo »

Le Mont Nyiragongo, un volcan actif, peut entrer en éruption à tout moment sans avertissements. La menace présente force deux voisins difficiles d`ententes, le Rwanda et la République Démocratique du Congo ( RDC ) , à coopérer l`un avec l`autre. Le cratère du Mont Nyiragongo contient le plus volumineux lac de lave au monde, mesurant un incroyable 10 millions de mètres cubiques! Celestin Kasereka, qui travaille comme volcanolgue à l`observatoire Goma, dans l`Est de la RDC, considère le Mont Nyiragongo comme l`un des plus dangereux volcan au monde. “Nyiragongo est l`un des 3 volcans dans lequel le lac de lave est encore actif et est situé à proximité de Goma, une ville de plus d`un million d`habitants. Nous devons surveiller ce volcan,” a-t-il mentionné.

Garder un volcan sous surveillance est une tâche difficile.  Il y a eu un temps lorsque l`Union Européenne et Suisse nous fournissaient des fonds, mais l`aide étrangère pour les observations a séché en 2014. Le Gouvernement de la province du Nord de Kivu manque de moyens pour remplir le manque de fonds et il n`y a plus de données disponibles pour organiser des expéditions vers le cratère, de déposer des sismographes, avoir des données via satellites ou effectuer des campagnes publiques pour informer les gens.  L`observatoire n`a même pas les ressources pour mettre à jour les données publiques avisant du danger potentiel ainsi que le niveau d`alerte sur l`activité de ce volcan. Leur but est d`informer la population à se préparer à évacuer la ville de Goma, si une éruption imminente serait à l`horizon. Kasereka déplore le manque de mesures préventives, ce qui le rend craintif. “ Si nous ne pouvons surveiller le volcan de manière juste, nous pourrons être en route vers une surprise désagréable.”

C`est ce qui c`était produit avec la dernière éruption du Nyiragongo en 2002.  plusieurs centaines de gens ont trouvé la mort dans la lave molle du volcan. Celle-ci avait même détruit la piste d`atterrissage de l`aéroport de Goma, ainsi que des maisons et commerces.  Selon Joseph Makundi, chef du Département de la Défense Civile du Gouvernement, personne avant 2002 ne n`avait prêtée attention à ce qui pouvait survenir à Goma si le volcan entrerait en éruption.  “ Lorsque cela s`est produit, c`était un chaos total. Personne n`a levé le doigt, ni même le Gouvernement ou ses partenaires. Le Gouvernement présent désire veut éviter cette erreur et il a créé le Département de la Défense Civile.”  Cette agence cite que le Gouvernement est maintenant dans une position pour évacuer les résidents locaux qui habitent dans la région immédiate du volcan. Il y a 14 camps de prêts dans la RDC et le Rwanda.

Le Mont Nyiragongo est aussi un hasard permanent pour les résidents de la ville de Gisenyi,  qui se situe de l`autre côté de la frontière au Rwanda. La lave en fusion du volcan peut aussi bien s`y retrouver. Il y a une rivière de magma souterraine située sous un hôpital local de Gisenyi.  une fois que le magma rejoint la surface, il devient de la lave. celle-ci pourrait être crachée du sol de Gisenyi à tout moment

Source: theextinctionprotocol.wordpress.com

Traduction Benoit Godin 

Combien de temps pourrait vivre les zombies et existent-ils vraiment?

Voilà une question qui aura plusieurs réponses. Néamoins, ils sont sur le WEB, ils alimentent les conversations, on fait même des journées thématiques sur eux, mais tous ce qu`ils désirent c`est de nous " bouffer "! Bienvenue dans le monde des Zombies!

 

On apprend notamment sur Zombie World News, saupoudré de faits plus ou moins scientifiques, que la durée de vie d’un zombie ne peut excéder 90 jours, la putréfaction et la rigueur cadavérique rendant ensuite le corps incapable de se mouvoir par lui-même.

 

Bien que le mot zombie  soit apparu vers le 19è siècle par la magie noire et le vaudou qui étaient pratiqués surtout en Haïti, les zombies d`aujourd`hui diffèrent des originaux. Ce n`est pas un être immortel comme on le voit dans les images projetées par les films sensationnels  d`Hollywood.

 

Toujours aux États-Unis, un journaliste de l’Examiner, quotidien de Washington, a mis le doigt sur un étrange soutien gouvernemental. Le département de la Sécurité intérieure a apporté son financement pour former des citoyens à réagir à une attaque zombie, un séminaire de cinq jours avec acteurs et mises en scènes au menu, à plus de 1.000 dollars l’entrée!

 

Voici une vidéo de 2012: https://www.youtube.com/watch?v=2nx6PlJnkOE

 

Mais bien sûr, tout cela n’est que fantasme, les amateurs de "zombie walks" sont bien vivants et en parfaite santé. Une chose telle que les morts-vivants n’existe quand même pas dans le monde réel ?        

 

Le journaliste du New York Times Carl Zimmer a, dans un article, rassemblés quelques cas connus et scientifiquement confirmés de zombies… du monde animal.

 

Car la nature a déjà fabriqué de telles créatures. Il existe par exemple au Costa Rica une variété d’araignées qui, une fois infectées par une larve de guêpe, meurent. La larve prend ensuite le contrôle du corps l’araignée morte, qui va gentiment lui confectionner un petit cocon douillet où passer les rigueurs de l’hiver. Des virus permettent également de prendre le contrôle d’insectes.

 

Mais que l’on se rassure, le journaliste prend soin de préciser qu’ils sont inoffensifs pour l’espèce humaine. Aucun virus ou parasite affectant les hommes de ce fléau n'a encore été découvert. Pour le moment. Mais cela semble changer...c`est à suivre

Diverses sources internet

 

Merci aux étudiants du CÉGEP de Saint-Jérôme, Québec, Canada pour m`avoir invité à participer à leur présentation de fin d`année. Bien entendu, le sujet était les zombies et était préparé comme un bulletin d`informations de fin de soirée. Ce fut une expérience très enréchissante pour tous. - Benoit Godin