Translate

lundi 16 octobre 2017

La terre se fissure près du Yellowstone: Signe d'un réveil possible?



Des mouvements du super volcan Yellowstone a causé une énorme fissure dans la terre. Le Yellowstone a été placé en état d'alerte (code rouge) en raison de la nouvelle information publiée, le volcan est prêt à entrer en éruption d'ici peu de temps selon quelques spécialistes. Le Yellowstone a connu un mois de juin tumultueux. En seulement deux semaines, le supervolcan qui se trouve sous le parc national a été frappé par 878 tremblements de terre. La série dense de tremblements de terre, appelée essaim de tremblement de terre, a commencé le 12 juin. En moins d'une semaine, l'USGS avait déjà enregistré 464 tremblements de terre.

Source : SpaceGist
Adaptation : Benoît Godin

Corée du Nord : Le prochain missile lancé par Pyongyang sera intercontinental



La tension ne cesse de monter entre les Etats-Unis et la Corée du Nord…
Les Etats-Unis et la Corée du Sud soupçonnent la Corée du Nord de se préparer à lancer très prochainement des missiles capables d’atteindre le territoire américain. Selon une source gouvernementale citée par le quotidien Donga Ilbo, des photos satellite ont montré ces jours-ci le transport, depuis des hangars proches de Pyongyang et dans la région, de missiles balistiques montés sur des lanceurs. Il pourrait s’agir du missile balistique intercontinental Hwasong-14, dont la portée permettrait d’atteindre l’Alaska, ou bien du Hwasong-12, que Pyongyang a déjà menacé de tirer vers le territoire américain de Guam, dans le Pacifique.
Source : 20minutes.fr

Plus de 300 incendies en une journée au Portugal





Le Portugal, atteint par la sécheresse et des températures élevées, a été frappé dimanche par plus de 300 incendies ou départs de feu, un record depuis le début de l'année selon les services de secours. 

« Nous avons connu aujourd'hui la pire journée depuis le début de l'année en matière d'incendies », a déclaré la porte-parole de l'Autorité nationale de protection civile, Patricia Gaspar. Ce dimanche, le pays a été frappé par plus de 300 incendies. 

Ces feux de forêt ont fait 23 blessés légers, six parmi la population et 17 parmi les quelque 2 000 pompiers mobilisés. 

Quatre soldats de la paix ont été brûlés sans gravité et la plupart des autres blessés ont été soignés pour inhalation de fumée ou des chutes, a-t-elle précisé en conférence de presse. 

Plusieurs villages, temporairement menacés par les flammes, ont dû être évacués notamment dans les communes de Monçao (nord) et Serta (centre). 

Températures au-dessus des moyennes de saison 

Cette vague d'incendies est due à « des températures nettement au-dessus de la moyenne pour la saison et à l'effet accumulé de la sécheresse qui se fait sentir quasiment depuis le début de l'année », a expliqué Mme Gaspar. 

En fin de journée, une douzaine de foyers « importants » continuaient de faire rage dans le centre et le nord du pays. 

Près de 216 000 hectares de végétation étaient déjà partis en fumée au Portugal entre début janvier et fin septembre, selon une estimation de l'Institut de la conservation de la nature et des forêts. 

En 2003, la surface brûlée avait atteint un record de près de 426 000 hectares, mais l'année 2017 restera marquée par l'incendie le plus meurtrier de l'histoire du pays. 

Le gigantesque brasier qui s'était déclaré le 17 juin près de Pedrogao Grande (centre) a fait 64 morts et plus de 250 blessés.

Source : ouest-france.fr

dimanche 15 octobre 2017

La force navale des USA à la porte de la Corée du Nord


Alerte! La force américaine de frappe de guerre arrive en Corée du Nord pour un face à face avec la WW3!

Voici la vidéo anglaise: 

https://www.youtube.com/watch?v=VcALYPFeshU

Source : Bntv

vendredi 13 octobre 2017

Washington a besoin d’un bon «coup de fouet», selon un général iranien



Selon un général de brigade iranien, Washington «ne comprend rien d’autre que les jurons» et a besoin d’un «coup de fouet».
L’heure est venue de «donner une leçon» aux États-Unis, a déclaré le général de brigade Massoud Jazaeri, cité par l’agence ISNA.
«De toute évidence, l’administration Trump ne comprend rien d’autre que des jurons et a besoin d’un coup de fouet pour comprendre ce que signifie la force aujourd’hui dans le monde», a lancé l’officier iranien.
Selon les médias occidentaux, le Président américain Donald Trump, qui juge que l’Iran ne respecte pas «l’esprit» de l’accord global sur son programme nucléaire signé en 2015, devrait annoncer la semaine prochaine qu’il ne le «certifie» pas.
Si le chef de la Maison-Blanche refuse de «certifier» que l’Iran applique bien cet accord, les membres du Congrès auront 60 jours pour décider d’imposer ou non de nouvelles sanctions à la République islamique.
Moscou et Pékin ont récemment espéré que l’accord sur le nucléaire iranien serait maintenu en dépit des critiques émises par Donald Trump. Selon le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, la sortie d’«un pays clé tel que les États-Unis» de cet accord aurait des «conséquences négatives».
Source: almanar.com.lb