Translate

samedi 24 février 2018

Malgré un cessez-le-feu de 30 jours, la Syrie se réserve le droit de riposter en cas d’attaque de civils par des terroristes


Le gouvernement syrien entend répondre à toute attaque de civils par des terroristes dans n’importe quelle partie du pays, a déclaré l'ambassadeur de la Syrie à l'ONU, Bachar al-Jaafari, après l’adoption de la résolution sur l’instauration en Syrie d’un cessez-le-feu humanitaire d'une durée de 30 jours.
La Syrie est prête à riposter si des terroristes mènent une  attaque visant des civils sur le sol syrien, a indiqué l'ambassadeur de la Syrie à l'ONU, Bachar al-Jaafari. Selon lui, les autorités syriennes ont respecté l’accord d’Astana sur les zones de désescalade.
«En même temps, nous avons le droit de répondre à des violations de la part des groupes armés», a-t-il ajouté.
Le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté samedi à l'unanimité une résolution instaurant un cessez-le-feu humanitaire d'un mois en Syrie. Cette mesure, souligne le document, créera les conditions pour «une livraison immédiate de l'aide humanitaire» à la population ainsi que «pour l'évacuation des personnes gravement malades et blessées».
En conséquence, le régime de cessez-le-feu «ne s'applique pas aux opérations militaires contre Daech, Al-Qaïda et le Front al-Nosra, ainsi qu' aux groupes et aux individus qui leur sont associés».
Source: Internet

Quelles seraient les conséquences d’une frappe US sur la Corée du Nord?


Les USA continuent à formuler des menaces à l’encontre de Pyongyang, alors qu’une chance de renouer le dialogue avec Pyongyang pointe à l’horizon, constate un sénateur russe. Celui-ci considère en outre que toute frappe américaine sur la Corée du Nord déboucherait sur l’implication d’autres puissances nucléaires dans le conflit.
Toute frappe américaine sur la Corée du Nord pourrait déboucher sur un conflit auquel prendraient part des puissances nucléaires voisines, a déclaré à Sputnik Vladimir Djabarov, premier vice-Président de la commission des affaires internationales du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe).

«Je ne sais pas quels objectifs poursuit Trump avec ce genre de déclarations et d’actions. Il faut se souvenir que la Corée du Nord est un voisin de la Russie et de la Chine, deux puissances nucléaires. Toute frappe sur Pyongyang est susceptible de déclencher un grand conflit», a affirmé le sénateur.
Et de souligner que la frappe américaine que pouvait sous-entendre Donald Trump dans son discours conduirait à une riposte imminente de la part de Pyongyang quelles que soient les destructions subies.
«Il convient de noter que ces déclarations se font entendre lorsqu’une perspective de contact, de dialogue avec Pyongyang est apparue à l’horizon. Cela donne l’impression que cela ne fait pas le jeu de Washington et qu’ils ont besoin de ce conflit», a constaté M.Djabarov.

Et d’espérer que des «esprits froids» américains sauront mettre en garde Donald Trump contre le déclenchement d’un conflit armé.
Le leader américain a fait part à plusieurs reprises de son empressement à prendre des mesures à l’encontre de la Corée du Nord qui, en dépit des pressions internationales, continue à développer ses programmes nucléaire et balistique. Ainsi, depuis la tribune de l’Onu, Donald Trump a promis d’anéantir la Corée du Nord si cette dernière menace son pays.
Source: sputniknews.com

Une vision terrifiante de l'intelligence artificielle



Un rapport d'experts internationaux met en garde contre la multiplication des risques liés aux futurs outils numériques.

Il est encore temps d'agir pour limiter les risques nouveaux engendrés par l'intelligence artificielle (IA). Telle est la seule conclusion optimiste d'un rapport réalisé, en un an, par 26 chercheurs et experts d'universités, d'organisations non gouvernementales et d'associations anglo-saxonnes. Intitulé «L'utilisation malicieuse de l'intelligence artificielle: prévision, prévention et atténuation» («The malicious use of AI: forecasting, prevention and mitigation»), ce rapport dresse un tableau apocalyptique des dangers de l'intelligence artificielle et de l'apprentissage automatique.

De nouvelles armes numériques seront à la portée d'États voyous ou totalitaires, de cybercriminels et d'organisations terroristes. Surveillance des populations, influence sur des élections démocratiques, utilisation de réseaux de drones et de robots pour des attaques terroristes et même exploitation des failles de systèmes d'intelligence artificielle sont quelques-uns des dangers identifiés. «Il y a de sérieux risques si la technologie est utilisée à de mauvaises fins», résume l'Electronic Frontier Foundation, une association américaine fondée pour la défense de la liberté de parole, qui a contribué au rapport.

Des attaques mieux ciblées

Les experts ont dressé la liste «des attaques que nous verrons bientôt si les défenses adéquates ne sont pas développées». Il y aura une expansion des risques actuels, de nouveaux dangers et un changement dans leur nature et leur ampleur, notamment car «l'utilisation croissante de l'IA sera particulièrement efficace, finement ciblée, difficile à attribuer et pourra exploiter les vulnérabilités des systèmes intelligents», précise le rapport.

Ce sera par exemple, le cas de l'hameçonnage ciblé (ou «spear fishing»). Il s'agira d'une version améliorée du «fishing», qui proposera au destinataire naïf d'un message électronique personnalisé de communiquer ses mots de passe ou de compléter des questionnaires, première étape avant une éventuelle usurpation d'identité. C'est assez classique. Mais l'attaque sera mieux ciblée car ce futur piratage pourrait s'adapter précisément aux types de consommation et aux habitudes de chaque destinataire (sa banque, son travail, sa situation familiale, etc.), ce qui rendrait l'attaque plus efficace.

Risque de déclencher des guerres?

L'un des risques les plus sérieux serait celui que l'IA ferait peser sur des démocraties. «Nous avons déjà vu comment les gens se servaient de la technologie pour essayer d'interférer dans les élections», a indiqué à l'AFP Seàn Ó hÉigeartaigh (sic), directeur exécutif d'un centre de recherches à l'université Cambridge (Grande-Bretagne). Et d'ajouter, «si l'IA permet à ces menaces de devenir plus fortes, plus difficiles à repérer et à identifier, cela pourrait poser de gros problèmes de stabilité politique et contribuer, peut-être, à déclencher des guerres».

Ces experts relaient ainsi des inquiétudes déjà formulées ces dernières années par des scientifiques, comme le physicien Stephen Hawking, et des entrepreneurs, tel Elon Musk. Ce dernier est, par ailleurs, donateur d'au moins deux des institutions contributrices du rapport, «Future of life institute» qui a apporté une bourse pour la rédaction du document, et OpenAI, une ONG californienne que le magnat a cofondée. Il est à noter qu'aucune institution française n'a participé à ce travail, malgré la réputation mondiale des chercheurs nationaux dans l'IA.

Source: lefigaro.fr

Votre Santé et le Dentifrice : oubliez-le définitivement !..


Une vigilance de tout les instants est recommandée, pour tout ce qui concerne l’hygiène et la nourriture.
Comme vous le savez peut-être, rares sont les articles factuels et d’intérêt commun. A ce sujet, Bernard Clavière est l’un des seuls à avoir écrit un article cohérent sur le non-usage du dentifrice. Dépourvu d’intérêt, et même toxique, ce dernier revêt des faces cachées que bien trop de gens ignorent encore.
Terraponia vous relaye, aujourd’hui, un article ô combien important en termes de santé.

Cet article est écrit en parallèle de la vidéo ci-dessous, qui constitue à ce jour ma plus grande surprise depuis que je publie des vidéos.
Celle-ci est en train de battre des records de vues, et j’avoue ne pas comprendre.
Une vidéo sur le dentifrice !…
Bien, il y a effectivement des choses intéressantes à dire sur le sujet de l’hygiène bucco-dentaire, puisque j’en ai fait cette vidéo et écrit cet article, mais jamais je n’aurais imaginé que ce sujet puisse intéresser tant de gens…!
A priori, le dentifrice est un non-sujet. On n’en parle jamais, il n’y a aucune polémique. Le consensus est total, c’est juste une évidence : il faut se brosser les dents, et bien sûr, avec du dentifrice.
Eh bien non ! Le dentifrice est non seulement inutile pour avoir une bonne hygiène dentaire (oui, même les dentifrices « naturels » n’ont aucun intérêt), mais encore les dentifrices de la grande distribution, ceux que l’on trouve partout, sont hautement nocifs, bourrés de produits chimiques dangereux.
Commençons par faire un zoom sur quelques ingrédients des dentifrices et voyons leurs effets sur notre santé.
Le fluor (le plus souvent sous la forme de fluorure de sodium)
On a longtemps vanté les bienfaits du fluor comme protecteur des dents, censé prévenir les caries en renforçant l’émail de vos dents. Foutaise…
La Direction Générale de la Santé a même encouragé en 1985 la fluoration du sel de table et de l’eau du robinet, pour la prévention en masse des caries dans la population !
Au passage, il a été démontré que les dents des ressortissants de pays où l’eau n’est pas fluorée, sont en aussi bonne santé, ou meilleure, que les dents de pays où l’eau est fluorée.
A ce jour, 51 études ont montré que la fluoration de l’eau peut être tenue responsable d’une diminution du QI des enfants. [1]
On dispose en outre de 45 autres études sur des animaux montrant les dégâts occasionnés par le fluor sur leur capacité d’apprentissage et leur mémoire.
Une étude publiée dans le Journal of Hazardous Materials [2] indique une baisse de 5 points du QI lorsque le niveau de fluoration de l’eau passe de 0.3 ppm à 3.0 ppm.
Selon les auteurs, « notre étude montre que des niveaux réduits d’exposition au fluor ont une influence néfaste sur les capacités intellectuelles des enfants et sur la santé de leurs dents. »
On notera ce dernier point. Un comble !
Disons-le tout net : il ne fait plus aucun doute aujourd’hui que le fluor n’a aucun effet sur la santé des dents, si ce n’est négatif, mais qu’il est un poison puissant aux multiples effets désastreux. Rappelons qu’il est utilisé comme insecticide et raticide. Sa toxicité est même considérée comme supérieure à celle du plomb.
Il affecte la thyroïde, la glande pinéale, les os, le système digestif, la fertilité,la régénération cellulaire, etc.
Imaginez , il ne va pas aider pour vous protéger des cancers…
Le triclosan
Le triclosan est un désinfectant. On le trouve donc dans plein de savons, de déodorants, de bains de bouche, et dans les dentifrices.
Malheureusement, il favorise le portage nasal des staphylocoques dorés ! [2]
C’est aussi un allergène [3] et un cancérigène « probable », un perturbateur endocrinien (là, aucun doute) particulièrement dangereux pour les femmes enceintes, le développement cérébral et l’oxygénation du fœtus.
En plus, il est suspecté de provoquer le développement de bactéries encore plus résistantes que celles qu’il est supposé éliminer !
Une analyse approfondie de l’école de santé publique de l’université du Michigan indique que de simples savons sans triclosan sont aussi efficaces contre les bactéries ainsi que pour prévenir de maladies potentielles quand on se lave les mains.
Les édulcorants
Sorbitol ou aspartame, on connaît tous les dégâts provoqués par les édulcorants artificiels : nausées, vertiges, maux de tête, problèmes intestinaux, mémoire défaillante, difficultés d’apprentissage…
Sodium lauryl sulfate
C’est un détergent. Il produit une belle mousse, comme le shampoing. Mais là, on en a plein la bouche, et on trouve ça normal !
Le SLS perturbe le bon fonctionnement des papilles gustatives. Il irrite la peau, perturbe l’équilibre hormonal et favorise les aphtes.
Là aussi, il est un cancérigène « probable ». (Quand on nous dit que c’est un cancérigène probable, c’est qu’on est sûr que c’en est un, parce que s’ils avaient le moindre doute, ils nous diraient non ce n’est pas cancérigène.)
Diethanolamine (DEA)
Autre agent moussant ! Lié aux cancers du foie et des reins.
Et plus encore (la liste est longue !)
Propylène glycol
Carbonate de calcium
Glycérine (pour empêcher que le dentifrice ne sèche et pour lui donner une belle texture. Comme ça, il coule bien du tube.)
Colorants
Arômes
Agents blanchissants
Comment faire pour avoir une hygiène bucco-dentaire parfaite ?
Personnellement, je n’utilise plus de dentifrice depuis plus de quarante ans.
Je n’ai plus jamais eu de caries, alors que j’en ai eu beaucoup étant enfant, et mon dentiste me félicite du bon état de mes dents et de mes gencives.
Pas de plaque dentaire, rien.
Je me souviens très bien le premier jour où je me suis lavé les dents à l’eau : ça m’a paru dégoûtant ! On est tellement habitués à ces goûts forts, que la pub et le marketing nous ont fait acquérir. C’est juste un conditionnement. Mais on s’habitue rapidement au lavage à l’eau.
Et rappelons-nous, la santé vient de l’intérieur. Donc si vous avez un régime alimentaire sain, principalement végétarien, cru, vous n’aurez aucun problème d’hygiène buccale, ni de plaque dentaire.
Les dentifrices maison ?
Il existe des tas de recettes pour fabriquer des dentifrices « maison » naturels.
On n’en a pas besoin !
Il n’y a rien de plus efficace que la salive pour tuer les bactéries.
On a donc seulement besoin de moyens mécaniques pour éliminer les déchets alimentaires qui peuvent rester bloqués et qui finiraient par fermenter produire des effets néfastes.
Les brossettes interdentaires
La brossette interdentaire est très efficace pour éliminer les résidus de repas coincés entre les dents.
Il en existe de différentes tailles adaptées à la dentition de chacun. On en trouve partout, y compris en grandes surfaces.
Le fil dentaire
Lorsqu’il n’y a pas d’espace suffisant entre les dents pour passer la brossette, rien ne vaut le fil dentaire.
Le jet dentaire
Un peu plus onéreux mais efficace et agréable à utiliser, le jet dentaire projette sur vos dents et vos gencives un jet d’eau à l’intensité réglable.
Faites l’expérience d’utiliser cet appareil après un lavage traditionnel avec la brosse à dents, vous serez surpris de voir tout ce qui est éliminé avec le jet.
La meilleure des brosses à dents ne peut pas décoincer certains déchets alimentaires entre des dents peu accessibles ou trop serrées.
Le gratte-langue
Ustensile indispensable pour l’hygiène buccale : le gratte-langue.
N’avalez pas la première salive du matin, elle est chargée de bactéries ! Au lever, on a souvent la langue blanche, parfois des glaires ou autres substances. Ce sont des déchets issus des processus de nettoyage du corps pendant la nuit, dont l’élimination est associée à un début de détoxination, un début de jeûne. (puisque l’on « dé-jeune »…)
La première chose à faire le matin, c’est de se gratter la langue. Vous verrez les choses peu ragoûtantes que cette petite tige d’acier va entraîner avec elle et vous retrouverez immédiatement une haleine agréable.
Pour conclure
L’utilisation du dentifrice est avant tout une habitude sociale et un énorme business.
Si vous avez comme objectif de préserver votre santé, je ne peux que vous recommander d’arrêter d’en utiliser, pour toutes les raisons mentionnées, et de simplifier globalement les produits que vous utilisez pour votre hygiène corporelle.
A bientôt et prenez soin de vous en termes de santé.
Jimmy pour Terraponia

vendredi 23 février 2018

Fuite radioactive massive à l'usine de Fukushima - «C'est un désastre inégalable»


Désastre nucléaire de Fukushima: Des niveaux mortels de radiations détectés dans les fuites ... L'expert avertit des conséquences 'globales' à moins que le plant soit correctement traitée ...

[Tepco] a trouvé huit sieverts par heure de radiation, tandis que 42 [sieverts] ont également été détectés. Tepco a déclaré que le problème de l'eau contaminée autour des centrales des trois réacteurs s'infiltrant dans le sol a causé un mal de tête majeur dans ses efforts de désaffectation ...

Mycle Schneider, consultant indépendant en énergie et auteur principal du World Nuclear Industry Status Rapport, a déclaré que Tepco " n 'a pas la moindre idée de ce qu'il fait " dans son travail pour déclasser l'usine. Il a ajouté que l'eau contaminée qui fuit sur le site pourrait finir dans l'océan si le projet de traitement en cours échoue et causera une catastrophe " globale ", a-t-il dit à The Independent ...

"Je trouve cela symptomatique des sept dernières années. ils ne savent pas ce qu'ils font, Tepco, ces compagnies d'énergie n'ont aucune idée de ce qu'elles font, donc pour moi, ça a mal tourné depuis le début. C'est un désastre inimaginable. "M. Schneider a ajouté que les fuites de radiation couplées avec les déchets de l'usine stockés de manière" inappropriée "dans les réservoirs pourraient avoir des conséquences globales ...

" Cela peut devenir problématique à tout moment, s'il contamine l'océan. Il n'y a pas de contamination locale, l'océan est mondial, donc tout ce qui va dans l'océan va à tout le monde. " Il a ajouté: " Il faut être clair que ce problème n'est pas disparu, ce n'est pas seulement un problème local. C'est une chose très importante. "

Extraits: enenewscom
Adaptation: Benoit Godin