Translate

samedi 14 mars 2015

Cyclone Pam: Il pourrait être l' un des plus puissant de l' histoire du Pacifique et dévaste l' archipel du Vanuatu...souvent frappé par des tremblements de terre.

Le puissant cyclone Pam, qui pourrait être "l'un des pires de l'histoire du Pacifique" selon l'Unicef, a frappé dans la nuit de vendredi à samedi l'archipel du Vanuatu dans le Pacifique sud. D'importantes destructions et des dizaines de morts sont à craindre. L'ONU dispose d'informations non confirmées selon lesquelles 44 personnes auraient péri dans une seule des provinces du Vanuatu. Le Vanuatu a été lourdement touché par le cyclone Pam, de catégorie 5, la plus élevée. Il pourrait être "l'une des pires catastrophes de l'histoire du Pacifique", selon l'Unicef. L'archipel, situé à près de 2000 kilomètres au large des côtes de l'Australie et qui compte quelque 81 îles, a été frappé de plein fouet dans la nuit de vendredi à samedi, avec des vents atteignant 330 kilomètres par heure. Ouragan, pluies torrentielles et crues Le service météorologique du Vanuatu a annoncé pour toute la journée de samedi des vents "très destructeurs" de la force d'un ouragan, des pluies torrentielles et des crues subites. Avant l'arrivée du cyclone, quatre provinces de cet archipel pauvre de 270.000 habitants avaient été placé en alerte rouge. Le bilan est incertain ce samedi matin, l'électricité ainsi que la plupart des communications ayant été coupées dans le pays. "Nous avons pu voir des victimes, (il y a) potentiellement un nombre important de victimes, mais nous ne savons pas encore" quelle est l'ampleur du bilan, a déclaré le chef du bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires dans le Pacifique. "Il semble qu'il y ait des destructions très étendues. Il y a des décombres dans les rues et des inondations étendues", a-t-il ajouté. Au moins 44 morts L'ONU dispose d'informations non confirmées selon lesquelles 44 personnes auraient péri dans une seule des provinces du Vanuatu. De même, impossible d'évaluer précisément l'étendue des dégâts, qui ne pourrait être connue que dans plusieurs jours. Le cyclone a traversé la principale île de l'archipel, où habitent plus de 65.000 personnes, et un groupe d'îles situées plus au sud et qui comptent 33.000 habitants. Le cyclone a changé de direction à la dernière minute, passant bien plus près de Port Vila, la capitale, que prévu. La Nouvelle-Calédonie, territoire d'outre-mer français, a été placée en alerte, mais n'est plus sur sa trajectoire, qui se déplace vers le sud-est. Source: leschroniquesderorschach.blogspot.com