Translate

samedi 29 octobre 2016

Etats-Unis : Va-t-on assister à de graves troubles civils à l'issue des élections ?


 résultats des prochaines élections américaines vont elles déclencher une vague de chaos dans la population ? C'est ce que pense Michael Snyder dans une publication du blog très connu The Economic Collapse, et les arguments mis en avant sont loin d'être dénués de sens.Entre divulgations à répétition de documents officiels et confidentiels qui ne laissent aucun doute sur les mensonges, tricheries et liaisons plus que douteuses d'Hillary Clinton, sans oser parler de son intention non dissimulée de déclarer la guerre aux super-puissances que sont la Chine et la Russie, avec « option bouton rouge », dire que l'on peut s'attendre au pire est un doux euphémisme ! Au moment ou j'écris ces lignes, j’apprends que le FBI ouvre une nouvelle enquête sur l'affaire des e-mails de l'ex-secrétaire d'État.Pour ne rien gâcher, on apprend depuis quelques jours qu'un curieux dysfonctionnement dans les machines de vote électronique transforme les votes pour Donald Trump en vote pour... Hillary ! Quant au fournisseur de ces machines magiques, ce n'est autre que George Soros himself. Il va être difficile de plaider pour un bug lié au hasard, et le scandale est tellement énorme qu'il a provoqué l'indignation de dizaines de milliers d'Américains qui ont décidés de lancer une pétition pour le retrait de ces machines.Vous l'aurez compris, George Soros soutient Hillary Clinton, et ce que Soros désire, Soros obtient. Il fait partie de ces généreux milliardaires philanthropes qui font la pluie et le beau temps, et décident de qui fait quoi, ou quand et comment. En face d'Hillary, un business man calamiteux qui n'a pas d'expérience politique, et auquel personne ne croyait au départ, et qui donc n'inquiétait personne.

Les résultats des prochaines élections américaines vont elles déclencher une vague de chaos dans la population ? C'est ce que pense Michael Snyderdans une publication du blog très connu The Economic Collapse, et les arguments mis en avant sont loin d'être dénués de sens.
Entre divulgations à répétition de documents officiels et confidentiels qui ne laissent aucun doute sur les mensonges, tricheries et liaisons plus que douteuses d'Hillary Clinton, sans oser parler de son intention non dissimulée de déclarer la guerre aux super-puissances que sont la Chine et la Russie, avec « option bouton rouge », dire que l'on peut s'attendre au pire est un doux euphémisme ! Au moment ou j'écris ces lignes, j’apprends que le FBI ouvre une nouvelle enquête sur l'affaire des e-mails de l'ex-secrétaire d'État.
Pour ne rien gâcher, on apprend depuis quelques jours qu'un curieuxdysfonctionnement dans les machines de vote électronique transforme les votes pour Donald Trump en vote pour... Hillary ! Quant au fournisseur de ces machines magiques, ce n'est autre que George Soros himself. Il va être difficile de plaider pour un bug lié au hasard, et le scandale est tellement énorme qu'il a provoqué l'indignation de dizaines de milliers d'Américains qui ont décidés de lancer une pétition pour le retrait de ces machines.
Vous l'aurez compris, George Soros soutient Hillary Clinton, et ce que Soros désire, Soros obtient. Il fait partie de ces généreux milliardaires philanthropes qui font la pluie et le beau temps, et décident de qui fait quoi, ou quand et comment. En face d'Hillary, un business man calamiteux qui n'a pas d'expérience politique, et auquel personne ne croyait au départ, et qui donc n'inquiétait personne.
Mais voilà, il sait parler au peuple, attaque des sujets importants, n'est pas responsable de bourbiers guerriers dans de nombreux pays, n'est pas responsable de la perte ou de l'absence de soldats américains arrachés à leurs familles, et pire encore : Il veut effectuer un rapprochement avec la Russie et la Chine dans une optique de paix durable, quelle folie non ?!
Cependant, nous savons tous que les intérêts des dirigeants de l'ombre, ou establishment si vous préférez, mettent toujours tout en œuvre pour arriver à leurs fins, et ce au mépris des conséquences que cela engendre. Sauf que cette fois, les conséquences pourraient bien être de graves troubles civils générés par une grande partie de la population qui commence (enfin) à comprendre qu'on se fout de leur gueule, et qui exaspérée, décide de ne plus s'en laisser compter en passant à l'action...
Mais j'imagine que grâce à « l'initiative de recherche Minerva» lancée aux États-Unis en 2008 (l'année de la crise bancaire mondiale), armée et garde nationale ont déjà reçues leurs instructions en vue de mater tout mouvement de contestation... 

USA : Troubles civils et flambées de violences, voilà à quoi s’attendent les américains à l’issue des élections

Pourrait-on voir la violence éclater aux États-Unis et ce indépendamment de la personne qui gagnera les élections le 8 novembre prochain ?
Espérons que cela ne se produise pas, mais comme vous le verrez ci-dessous, la violence anti-Trump ravage toute l’Amérique. Si Trump venait à remporter les élections, cela pourrait engendrer une fort

 - Article libre de reproduction à condition de laisser le lien pointant vers cette page
e colère du côté de la gauche radicale et ce à un niveau que nous n’avons jamais vu auparavant. D’un autre côté, il y a d’énorme doutes quant à la bonne tenue du scrutin puisque certains pensent que cette élection pourrait être volée par Hillary Clinton.
Et comme je l’ai montré hier, il semble que les machines électroniques permettant de voter au Texas soient déjà prêtes à transférer les votes pour Donald Trump à Hillary Clinton. Si Hillary Clinton venait à remporter cette élection dans des circonstances suspectes, cette situation pourrait déclencher des troubles civils généralisés dans tout le pays.
Actuellement, il reste moins de deux semaines avant les élections du 08 Novembre prochain, et une nouvelle enquête vient de révéler que la majorité des Américains craignent « des actes de violence » le jour du scrutin…

Source: le veilleur.com