Translate

dimanche 8 mai 2016

Fort McMurray: chronologie et évolution de la catastrophe

Fort McMurray, Alberta, Canada ///// Le brasier qui a ravagé Fort McMurray a progressé de façon fulgurante depuis dimanche, selon les autorités, qui estiment que le combat contre les flammes pourrait durer plusieurs semaines si les conditions météorologiques ne s'améliorent pas. Voici une description chronologique de cette catastrophe naturelle qui a provoqué l'évacuation d'environ 90 000 personnes. ///// Samedi 30 Avril: Le feu prend naissance vers 16 h au à l’ouest de Fort McMurray. Il a une superficie de deux hectares lorsqu’il est repéré par les pompiers qui ont mobilisé deux hélicoptères et quatre avions pour le combattre, ainsi qu’une équipe de nuit. En deux heures, le brasier s’est étendu sur une superficie de 60 hectares, malgré les ressources déployées par les pompiers. Dimanche 1 Mai: Dimanche matin, l’état d’urgence est déclaré dans le quartier de Gregoire. Les résidents de Centennial Park, au sud de la route de l’aéroport, font face à un avis d’évacuation obligatoire. Les autorités mettent en garde la population contre la mauvaise qualité de l’air. Lundi 2 Mai: Environ 500 personnes sont évacuées par précaution, alors que l’incendie fait rage à 1,2 km des limites de la ville. La superficie du brasier de 1285 hectares double en une nuit pour atteindre 2650 hectares. Mardi 3 Mai: Le feu prend rapidement de l’ampleur en raison du temps chaud et sec et traverse la rivière Athabasca. Les avis d’évacuation obligatoires se multiplient jusqu’à ce que les quelque 80 000 résidents soient forcés d’évacuer la ville en catastrophe, pendant que le feu détruit des portions de quartiers. Tous les patients du seul hôpital de la région, le centre de santé régional de Northerm Lights, sont évacués avec succès. Mercredi 4 Mai: Les autorités annoncent que 1600 bâtiments de Fort McMurray ont été atteints par les flammes. L’armée canadienne est déployée à Fort McMurray. La Croix-Rouge, des compagnies privées, le gouvernement fédéral et d’autres municipalités offrent leur aide aux citoyens. Le mercure atteint 30 degrés Celsius durant le jour et des vents de 40 km/ h soufflent sur Fort McMurray, alimentant l’immense brasier. Shell interrompt ses activités à Fort McMurray et Suncor réduit sa production. Le gouvernement de l’Alberta déclare l’état d’urgence pour l’ensemble de la province, alors que près de 90 000 ont été évacués. Trois nouvelles municipalités sont évacuées : Anzac, Gregoire Lake Estates et Fort McMurray First Nation. Jeudi 5 Mai: Le gouvernement fédéral annonce qu’il va égaler les dons versés à la Croix Rouge. Le feu s’étend sur approximativement 85 000 hectares. La première ministre de l’Alberta, Rachel Notley, annonce qu’au moins 25 000 personnes ayant été évacuées vers le nord de Fort McMurray doivent être transférées dans des villes du sud en raison du danger imminent. Environ 4000 personnes sont évacuées du nord de la ville pétrolière par voies aériennes. Vendredi 6 Mai: Plus de 1200 pompiers continuent de combattre un total de 40 feux dans la province. Le brasier atteint Anzac et s’étend sur une superficie de 101 000 hectares. En matinée, La Gendarmerie royale du Canada commence à escorter des convois de 50 voitures à la fois sur le tronçon de l’autoroute 63 qui traverse Fort McMurray. La Croix-Rouge canadienne annonce qu’elle a obtenu 30 millions $ en don pour les victimes des feux de forêt en Alberta. Au terme de la journée, près de 7500 sinistrés ont été évacués du nord vers le sud par voies aériennes et terrestres. Samedi 7 Mai: Les autorités annoncent que le feu d’une superficie de plus de 1500 kilomètres carrés pourrait doubler de taille au courant de la journée, en raison du temps sec et chaud. Le transport des sinistrés reprend samedi matin au milieu d'un épais nuage de fumée sur l’autoroute 63 qui rend la circulation difficile. L’objectif du gouvernement est d’évacuer les derniers 4000 sinistrés toujours réfugiés au nord. La pétrolière Syncrude suspend l’ensemble de ses activités. Dimanche 8 Mai: Le feu baptisé " la Bête " a doublé sa superficie et semble se diriger vers la Saskatchewan. Les prévisions météo sont décevantes pour la région , on annonce 26° et 30% de chance de pluie, pas assez pour calmer la Bête. Il faudra des semaines pour éteindre le feu, sinon plusieurs mois au pire. Voici un site de plus de 40 photos de la catastrophe: http://www.journaldemontreal.com/2016/05/06/44-photos-saisissantes-prises-vendredi-a-fort-mcmurray Sources: tvanouvelles.ca /// lejournaldemontreal.com