Translate

mercredi 22 avril 2015

China Times: l’alliance russo-chinoise bouleverse l’ordre mondial



Si Moscou et Pékin décident de mener des exercices conjoints en mer Jaune, cela signifiera que les deux pays ont pris la décision de s'opposer frontalement aux Etats-Unis. Ceci déclenchera une époque de guerre froide, prédit le China Times.


La politique d’ouverture de la Chine et le cap oriental fixé par la Russie sont étroitement imbriqués, ce qui crée des possibilités inédites pour le développement des relations russo-chinoises, écrit le China Times.

La stratégie américaine de recentrage sur la région Asie-Pacifique a modifié l’équilibre des forces en Asie. Au sein des trois groupes existants (Chine-Russie, Chine-Corée du Sud, Japon-Inde), ce sont précisément les relations Moscou-Pékin qui connaissent un essor, ce qui commence à menacer la domination de Washington.

La crise ukrainienne et les sanctions occidentales ont impulsé la coopération russo-chinoise dans les sphères politique, militaire, énergétique, culturelle et technique, ainsi qu’en matière d’investissements. Actuellement, les échanges bilatéraux se chiffrent à 100 milliards USD, un chiffre qui devrait être multiplié par deux au cours des cinq prochaines années.

Les leaders de 26 pays seront présents à la parade de la Victoire de Moscou le 9 mai, dont les présidents chinois, vietnamien, nord-coréen et mongolien. Cela souligne l’intention qu’a Vladimir Poutine d’intensifier la coopération avec ces pays. Et la décision russe de rejoindre la Banque asiatique pour les investissements dans les infrastructures (AIIB), créée à l’initiative de la Chine, prouve une nouvelle fois que la Russie a fermement mis le cap vers l’est.


La politique d’ouverture de la Chine et le cap oriental fixé par la Russie ont de nombreux points de convergence, ce qui crée une possibilité historique pour le développement des relations russo-chinoises. Les deux pays mènent actuellement des politiques qui pourraient être caractérisées comme complémentaires.

Moscou et Pékin ont d’ores et déjà trouvé un consensus sur les livraisons de chasseurs russes Su-35. Si au cours de leurs prochaines négociations, Vladimir Poutine et Xi Jinping déclarent qu’ils mèneront des exercices conjoints en mer Jaune, cela signifiera que les deux pays ont mis en place une position stratégique dont l’objectif est de s’opposer aux Etats-Unis. Ceci déclenchera une époque de guerre froide, prédit le China Times.

Source: sputniknews.com