Translate

lundi 22 septembre 2014

Les affrontements entre les Kurdes et les troupes Turques continuent. Plus de 130,000 Kurdes sont aux frontières de la Turquie.


C`est par milliers qu`ils arrivent aux postes frontaliers. Des affrontements ont encore eu lieu aujourd`hui et le tout est sur vidéo, gracieuseté de Russia Today. Un seul poste frontalier a été ouvert près de la ville de Mursitpinar pour mieux contrôler les gens qui entrent à cet endroit, on fait le tri des gens en les séparant en 3 étapes: une pour la sécurité, une pour la santé des gens afin qu`ils recoivent un vaccin et de l`aide et finalement une dernière pour le processus d`enrégistrement. Il y a des familles qui attendent depuis des jours pour entrer en Turquie et ils sont laissés sous la chaleur accablante sans eau ni nourriture. Il y a des Kurdes Syriens et des Kurdes Turques qui désirent se rendre en Syrie, parce qu`ils disent vouloir ériger un bouclier humain contre l`EI pour bloquer leur avance vers la ville de Kobani. Il y a beaucoup de craintes que l`EI capture cette ville de 45,000 habitants, alors cela créerait un exode. Dimanche, des protestants près de la frontière accusaient Ankara d`avoir créé le problème avec L`EI en premier lieu, en appuyant les rebelles Syriennes contre le Président al-Assad. Le fait est que la Turquie ait allouée ces extrêmistes d`ériger leurs camps de base sur le sol de la Turquie et par la suite traverser la frontière pour aller attaquer en Syrie pour le déstabiliser... referra certainement surface pour venir hanter la Turquie. `Si vous permettez ce genre d`éléments, ils se retourneront éventuellement vers vous un jour` selon l`analyste politique Caleb Maupin . Source: russiatoday.com Traduction Benoit Godin Vidéo: https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=-EIacfBaLfA