Translate

lundi 11 août 2014

L`OMS avise - `Il n`y a pas de fin`dans la crise d`Ébola, `elle évolue rapidement`

Par Susan Duclos Cet avertissement de l`Oraganisation Mondiale de la Santé a été émit ce 11 août 2014 et déclare que le virus Ébola qui sévit en Afrique de l`Ouest continu d`évoluer et que la fin de semble pas être proche. Il y a plusieurs embûches pour atteindre rapidement le but pour remédier à son arrêt. Parmis les points qui démontrent l`état critique de la situation actuelle, on retrouve ceux-ci en termes de diagnostiques, gérance et le contrôle de la propagation. La dernière hausse du nombre de cas a étirer toutes las capacités au delà du point de rupture. Les équipements de protection personnelle et les désinfectants sont inadéquats. L`évolution du virus continu d`épuiser la capacité des diagnostiques, retarde la confirmation ou exclusions des cas recenssés et empêchant de suivre la trace des contacts des patients atteint. Des facilités de traîtements sont débordés; tous les lits sont occupés et les patients sont simplement retournés chez eux. Plusiuers établissements manquent de fournitures, d`électricité et d`eau courante. Les organismes mondiaux, incluant Médecins Sans Frontières, lequel a fourni le maintient des soins cliniques, est épuisé.  Le personnel médical a peur pour sa propre vie. À date, plus de 170 travailleurs de la santé ont été infectés et 81 d`entre eux sont morts. La période d`incubation varie de 2 à 21 jours, mais les patients deviennent contagieux seulement après làpparition des symptômes. Plus les symptômes s`aggravent, plus le virus accroît son habilité de transmission. Le résultat devient évident, les patients infecteront les autres dans un stage sévère de la maladie, et ils deviennent apparent et physiquement trop malade pour voyager. Ceci est ce que les responsables nous disent officiellement, mais la vraie situation est différente. Il n`y a pas de moyens pour déterminer le taux actuel de morts, qui `officiellement`se situe près de 1000, parce qu`il existe des cas non rapportés de cas isolés alors que le virus mortel poursuit son chemin dans les pays avoisinants. Source: beforeitsnews.com Traduction Benoit Godin