Translate

mercredi 27 août 2014

Après le Bardarbunga qui risque d`entrer en éruption, le volcan Askja est aussi menaçant.

Un tremblement de 4.5 a secoué ce volcan ce matin et les activités sismiques étaient fortes. Plusieurs ont été détecté dans les dernières heures. L`intrusion de magma atteint une longueur de 40 km et se déplace vers le Nord, donc vers le volcan Askja. Selon les modèles d`intrusions basés sur les mesures par GPS, les déformations terrestres et la résolution des tremblements de terre indiquent qu`il y aurait environ 20 million de mètres cubes de magma qui ont pénétré dans cette région durant les 24 dernières heures! Cela donne entre 300 à 400 million de mètres cubes depuis le début des activités du Bardarbunga le 16 août. Cette intrusion semble avoir causé un stress considérable sur le lit rocheux répendu sur une grande surface, incluant la proximité du volcan Askja.

 

Selon les scientifiques de l`Office de Météorologie de l`Islande, cela pourrait expliquer la magnétiude de 4.5 ressentie ce matin. La majotiré des activités sismiques ont cependant été concentré près de l`intrusion au nord du glacier Dyngjujokull. Selon un professeur en géophysique, Magnus Tumi Gudmundsson del`Université de l`Islande, l`interprétation de cet événement est que c`est une réaction dans la strate de roche suite à l`intrusion provenant du sud. Cela cause une tension, mais le tremblement de terre n`est pas significatif pour déclencher une éruption dans l`Askja.

 

Ceci cause une séquence intéressante d`évènements; de grandes nouvelles dans un contecte géologique, même si une éruption ne s`est pas produite et, que l`espoir que rien ne se produira aussi. Nous sommes à la recherche d`une faille active entre les plaques frontalières dans le milieu du pays, là où la majorité des activités volcaniques ont pris places. Cet endroit particulier avait été relativement calme durant les dernières décennies; un épisode intense comme celui-ci ne s`est possiblement jamais produit depuis plus de 100 ans, peut-être même 200 ans.

 

Source: the Icelandic National Broadcasting Service (RUV), 27 août 2014, à 15.05 GMT.

Traduction Benoit Godin