Translate

mercredi 11 décembre 2013

Fukushima : Est-ce le début de la fin?Découverte d'un "HotSpot" mortel en 20 minutes d'exposition




Les niveaux de rayonnement à l’extérieur de la zone de la centrale nucléaire japonaise sinistrée de Fukushima ont tellement augmenté qu’elles peuvent tuer une personne en 20 minutes.

L’info à été rapportée par le site australien news.com.au citant un médias japonais. L’opérateur de la centrale, Tepco, a mesure à huit points différents situés autour d’un tuyau d’acier reliant les bâtiments des réacteurs avec tuyau d’évacuation de 120 mètres de haut situés à l’extérieur et qui sert à empêcher l’échauffement des barres de combustible nucléaire. Le rayonnement mesuré à huit points autour de la conduite montrent que les deux taux les plus élevés atteignent entre 15 et 25 sieverts par heure.

C’est le plus haut niveau de rayonnement jamais enregistré. Plus tôt, Tepco n’a signalé que 10 sieverts par heure dans le pipeline. Aujourd’hui, un total de 400 tonnes d’eau radioactive sont produites pendant le nettoyage sur le site chaque jours et vont dans l’océan Pacifique. Des ingénieurs ont admis à plusieurs reprises la défaillance du système de purification de l’eau radioactive utilisée dans l’usine.

La société a commencé il ya deux semaines le retrait des barres de combustible d’uranium et de plutonium de la piscine où ils sont conservés à basse température, un processus qui durera environ un an, ce qui est une des phases initiales de la mise hors service de la centrale. Au même moment, Tepco explique avoir tout préparé pour minimiser les risques pour son équipe qui effectuera la mission sans aucun contrôle externe.

Source: actualidad.rt.com traduit en français: Les moutons enragés