Translate

mardi 22 novembre 2016

Washington accuse Moscou de déstabiliser l'Europe


Le porte-parole du département d'Etat américain qualifie les S-400 et les missiles Iskandar russes de danger pour la sécurité de l'Europe.

Selon le président de la commission de Défense de la chambre haute du Parlement, Viktor Ozerov, le déploiement des missiles S-400 et Iskander dans l'enclave russe de Kaliningrad, entre la Pologne et la Lituanie constitue une "réponse contrainte" de Moscou à l'installation dans l'est de l'Europe d'un bouclier antimissile américain.

Dans la foulée, le porte-parole du département d'Etat américain, John Kirby a indiqué mardi devant la presse que la démarche russe mettait en danger la sécurité de l'Europe.
"La Russie avait menacé de déplacer ses missiles Iskander à Kaliningrad, réagissant aux évolutions qui ont eu lieu en Europe et dont aucune n'exigeait une telle réaction militaire" a-t-il ajouté.
Les Etats-Unis incitent toutefois les pays membres de l'Otan à renforcer leur dispositif militaire aux portes de la Russie. En ce sens, l'Otan a annoncé vouloir déployer quatre bataillons "robustes" dans les trois pays baltes et en Pologne.

Les mesures de rétorsion se multiplient de part et d'autre. Un nouveau rapport du ministère russe de la Défense révèle un décret du président russe, Vladimir Poutine qui ordonne le déploiement des missiles stratégiques intercontinentaux aux frontières avec l’Europe. l’objectif étant la neutralisation de toute menace militaire touchant la sécurité de la Russie.



Il y a quelques jours, la Turquie a fait savoir à la Russie qu`elle était intéressée pour l`achat de missilles S-400.

Source: presstv.ir