Translate

samedi 15 avril 2017

Les missiles nord-coréens décryptés par un expert russe


Les nouveaux missiles dévoilés lors du défilé militaire à Pyongyang à l’occasion du 105e anniversaire de Kim Il-sung, fondateur de l’État nord-coréen et grand-père de son dirigeant actuel Kim Jong-un, ont produit une forte impression sur les experts.

Vladimir Khroustalev, expert de LifeBoat Foundation, spécialiste du programme nucléaire et balistique nord-coréen, a fait part de ses impressions à l'intention de Sputnik.
En tout premier lieu il a évoqué la démonstration d'une version mobile d'une rampe de lancement de nouveaux missiles antinavires dont l'existence a été confirmée en 2015. Selon l'expert, ce matériel rendra la défense côtière de la Corée du Nord très efficace.
Une autre nouveauté intéressante est un missile balistique ressemblant de loin à un SCUD modernisé.
« Sur les photos publiées on voit les éléments aérodynamiques de l'ogive. Il est difficile de dire si l'ogive est guidée ou non. De toute façon, il est évident que ces éléments sont destinés à augmenter la précision de tir et à neutraliser la défense antimissile », signale l'expert.
Il a noté plus spécialement que la rampe était montée sur chenilles, tout comme la rampe de lancement du missile Pukguksong-2. « Outre les considérations à caractère pratique, les Nord-Coréens privilégient les engins à chenilles parce que la Corée du Nord est capable de les produire elle-même et, en la matière, sa dépendance aux importations est minimale. Aussi peut-elle accroître son parc de rampes de lancement même en dépit des différents embargos », explique Vladimir Khroustalev.
Un autre missile qui n'a pas été dévoilé auparavant est un engin dont la géométrie de l'ogive et certains autres aspects rappellent le missile intercontinental KN-08, bien qu'il soit monté sur un châssis d'un empattement plus court. Cependant une analyse plus minutieuse des images est nécessaire pour dire quelque chose de plus concret là-dessus.
« Mais les sensations principales, ce sont les deux derniers modèles de missiles balistiques. Le premier est évidemment un conteneur de transport et de lancement monté sur une semi-remorque à l'instar des premières modifications des missiles chinois DF-21 et DF-31. Le deuxième est également un conteneur de transport monté sur un puissant camion à plusieurs essieux, apparemment du même modèle qui a servi à transporter les missiles KN-08 et KN-14. De par son apparence, il ressemble aux missiles soviétiques « classiques » SS-25 ou aux versions modernes des DF-31 et DF-41 chinois », a déclaré l'expert.
Le matériel dévoilé pendant le défilé montre que la Corée du Nord développe plusieurs projets de missiles capables d'atteindre Guam, Hawaï et le territoire continental des États-Unis.
« Les Nord-Coréens ont de bonnes chances de succès dans ces programmes », a-t-il conclu.

Source: sputniknews.com