Translate

samedi 18 mars 2017

Un défecteur Nord-Coréen clame que le prochain essai nucléaire sera l' apocalypse!



Un haut dirigeant de la Corée du Nord qui a fuit son pays a annoncé que le prochain essai nucléaire de la Corée du Nord aurait des effets dévastateurs - pas seulement pour ce pays communiste, mais aussi pour le reste du monde.
Dans un interview avec la Voix de l' Amérique ( VOA ), Thae Yong Ho,  ancien député ambassadeur à Londre, mentionne que le dictateur Kim Jong Un aurait l' intention de faire un nouvel essai nucléaire beaucoup plus puissant que ceux d' auparavant.
Et les résultats pourraient être bien dévastateurs.
Vidéo anglaise:
Ce jeudi 16 Mars, l' agence Yonhap News a rapporté que, Selon le 38e Nord, un site régit par l' Institut Amiréco-Coréenne à l' Université John Hopkins sur les Études Internationales Avancées, les images satellites de la Corée du Nord du site d' essais nucléaires à Punggye-ri montrent des excavations substantiels de tunnels au portail Nord. C' est au même endroit où les quatre derniers essais souterrains ont eu lieu.
Ceci est le site qui est particulièrement inquiétant pour le détecteur nord-coréen.
“ Un essai nucléaire à lequel le Nord tente de conduire à Punggye-ri brisersit le pays en deux pièces, ” annonce Yong Oh.
Si un tel essai était dirigé, il serait 14 fois plus puissant que les précédents Selon Yonhap.
En plus d'être un diplomate Nord-coréen, Thae Yong Ho était aussi un analyste pour l' Institut National de la Stratégie Sécuritaire. Il mentionne que les rails et toutes majeurs du pays passent près de Punggye-ri.
“ Si une explosion massive créant une pollution dans cette région et subséquemment  Pyongyang perdant le contrôle sur les frontières d de la province Nord Hamkyong, une défection massive pourrait survenir à cet endroit, ” a-t-il ajouté, comparant les conséquences d'une telle explosion à un apocalypse. 
Thae Yong Oh fait remarquer que Punggye-ri n' est pas très loin de la Chine, indiquant qu'il serait prudent de la part de la Chine d'aider à prévenir la Corée du Nord  de ne pas faire aucuns essais.
C' est apeurant de penser qu'il y a quelques années, un si petit pays et son arsenal nucléaire pourrait avoir des missiles pouvant atteindre et frapper le sol des États-Unis. Le dictateur Kim doit être arrêté avant qu'il poursuive avec plus d'informations essais. 
Le Présidentent Donald Trump n' a pas créé cette situation alarmante, mais doit y faire face d' une manière que l' ancien Président Barack Obama n' a pas fait. Et le plus tôt est préférable.
Source: H/T Breitbart 
Traduction: Benoît Godin