Translate

samedi 18 mars 2017

Moscou attend des explications US suite au bombardement d’un village syrien

 

Une photo représentant un fragment du missile Hellfire retrouvé après le bombardement du village syrien d'Al-Jineh devrait forcer le Pentagone à sortir de son silence, indique le ministère russe de la Défense.

La Russie attend des commentaires du Pentagone au sujet du bombardement du village syrien d'Al-Janah, la photo représentant un fragment d'un missile Hellfire devant le contraindre à sortir de son silence, a déclaré vendredi aux journalistes le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

« L'incident tragique dans le village syrien d'Al-Jineh a permis de révéler le mécanisme réglé du système occidental de propagande antirusse avec la participation des médias mainstream. Les premières informations sur les victimes de masse suite au bombardement ont été diffusées par l'Observatoire syrien des droits de l'homme de Londres et les activistes des Casques blancs étaient traditionnellement à l'origine de ces informations », a-t-il signalé.
 
 
Selon le porte-parole, ces informations contenant des soupçons visant l'aviation russe ou syrienne ont été rapidement publiées par des médias européens tels que Bild et Euronews. M. Konachenkov a estimé que tout était réuni pour que la procédure habituelle soit appliquée, à savoir des publications de faux suivies de déclarations des ministères français ou britannique des Affaires étrangères demandant l'ouverture immédiate d'une enquête.
« Mais ça n'a pas été le cas… Par contre, une photo représentant un fragment d'un missile d'aviation de type sol-air AGM-114 Hellfire retrouvé sur le lieu de l'explosion a été dévoilée. Elle n'a laissé aucune possibilité à la coalition internationale de garder, comme d'habitude, le silence et aux diplomates de verser dans la rhétorique antirusse », a indiqué le porte-parole.
Selon M. Konachenkov, il faut s'attendre à des commentaires de la part des représentants américains. Le porte-parole précise que l'incident dans le village syrien d'Al-Jineh a montré qu'avant de faire des conclusions, les médias mainstream devraient étudier les faits.
En évoquant la situation, le ministère russe des Affaires étrangères a pour sa part indiqué que Moscou appelait à la coopération dans la lutte contre les terroristes internationaux en Syrie.

Source: sputniknews.com