Translate

jeudi 16 mars 2017

L’unité d’élite US qui a tué Ben Laden va conduire des exercices militaires contre la Corée du Nord



Alors que la Corée du Sud et les Etats-Unis mènent des fmanœuvres militaires aux frontières avec la Corée du Nord, auxquelles vont se joindre des unités d’élite, Pyongyang a mis en garde quant à une possible riposte.
Des forces d’opération spéciales américaines vont «participer aux exercices Foal Eagle et Key Resolve de cette année [2017] pour réaliser des missions d’infiltration au Nord [en Corée du Nord], éliminer son commandant en chef [Kim Jong-Un] et démolir ses infrastructures militaires clés», a déclaré un responsable sud-coréen à l’agence de presse basée à Séoul, Yonhap News, le 13 mars.
Parmi les participants américains aux exercices, qui ont déjà débuté, vont se joindre les Rangers, la Delta Force, mais aussi la SEAL Team 6, notamment réputée pour avoir conduit l’opération ayant mené à la mort du leader d’al-Qaïda Oussama Ben Laden, en 2011. Des avions de chasse F-35 simuleront par ailleurs des frappes contre des sites stratégiques nord-coréens.


Cité par le journal britannique the independent, Gary Ross, commandant de la Marine américaine, a toutefois nuancé l’objectif de la mission, assurant qu’il ne s’agissait pas d’entraîner les militaires à renverser Kim Jong-un, mais uniquement de «renforcer les capacités de l’alliance entre la République de Corée et les Etats-Unis».
De son côté, Pyongyang a d’ores et déjà mis en garde d’«attaques sans pitié» si sa «souveraineté et sa dignité» étaient mise en péril, rapporte l’agence nord-coréenne KCNA. 

Source: rt