Translate

mercredi 9 novembre 2016

Trump élu président: mauvais pour l'Otan et bon pour la Russie?


L'élection de Donald Trump est susceptible de modifier l'équilibre des forces en Europe, estime l'ancien président polonais Alexandre Kwasniewski.

L'élection de Donald Trump au poste de président des États-Unis est capable d'affaiblir l'Otan et de consolider les positions de la Russie, a estimé l'ex-président polonais Alexandre Kwasniewski dans une interview accordée à la chaîne télévisée Polsat. L'ancien chef de l'État polonais dit ne pas avoir été surpris par l'élection de Donald Trump. « Les critiques à l'encontre de Donald Trump n'ont pas été perçues par ses électeurs. Ils avaient besoin d'une personne ne faisant pas partie du système, capable de damer le pion aux élites, à Washington, d'une personne qui a du tempérament et qui se prononce contre la politesse en politique, qui dit ce que le cœur lui dit de dire. Trump a justifié les attentes de ses électeurs », a estimé l'ex-président polonais. Kwasniewski espère que Donald Trump s'occupera des affaires intérieures des États-Unis et « cessera les d'expériences en politique étrangère ». 


 Trump mettra fin aux ingérences US s'il est élu. Toutefois, l'ex-président polonais a rappelé que Donald Trump avait promis, lors de sa campagne électorale, que les « États-Unis ne s'occuperont plus de l'Otan de la même façon que cela s'était fait jusqu'à présent ». « Tout affaiblissement de l'Otan dans cette partie de l'Europe est dangereux pour nous », a déclaré Kwasniewski, indiquant que l'Ukraine serait le premier pays à ressentir les changements dans la politique extérieure des États-Unis. « Une conception irréfléchie du "redémarrage" des relations avec la Russie est un problème non moins dangereux », a-t-il ajouté. « Je crois que ce sera à l'Ukraine de payer en premier le prix très élevé du redémarrage de relations qui suivra l'élection de Donald Trump », a conclu l'ex-président polonais.

Source: sputniknews.com