Translate

vendredi 21 octobre 2016

Hyptnotisé, le Conseil des droits de l'homme de L'ONU soutient la résolution UK sur la Syrie


Au cours d'une session urgente à Genève convoquée à l'initiative du Royaume-Unis, le Conseil des droits de l'homme de l'Onu a soutenu la résolution britannique sur la Syrie. Le texte prévoit d'achever immédiatement les combats à Alep, ainsi que contient une exigence adressée à tous les acteurs d'y accorder l'accès sans tarder aux agences des Nations unies et à leurs partenaires afin qu'ils puissent fournir de l'aide humanitaire à ceux qui en ont besoin. 
Ainsi, le Conseil des droits de l'homme a réclamé que le gouvernement syrien cesse tout de suite les vols militaires et les bombardements de la ville d'Alep, a exigé que la Commission de l'Onu en Syrie réalise une enquête sur les événements à Alep et traduise en justice ceux qui sont coupables pour les crimes présumés. 

De même, le Conseil condamne les actes de violence à l'encontre des civils de la part des groupes terroristes Daech et Front al-Nosra. 

L'unique solution à la crise est un processus politique sous la direction des Syriens dans le cadre des accords de Genève, est-il affirmé dans la résolution. 

Le document a été soutenu par 24 membres du Conseil contre sept opposés, dont la Russie, 16 autres se sont abstenus. 

Moscou a proposé plusieurs corrections du document et a qualifié d'inapproprié la tenue de la session urgente du Conseil des droits de l'homme sur Alep sur fond de pause humanitaire actuelle dans cette ville. 

Source:  wikistrike.com