Translate

vendredi 9 septembre 2016

Un séisme de 5.3 a secoué la Corée du Nord: c'est une explosion nucléaire


Le ministère de la Défense sud-coréen a annoncé vendredi qu'il estimait que la Corée du Nord avait mené son cinquième essai nucléaire, le "plus puissant" à ce jour, a rapporté l'agence Yonhap. L'explosion a également été confirmée par Tokyo.

" Nous pensons que le Nord a conduit aujourd'hui un test ", a dit un responsable du ministère de la Défense à l'agence sud-coréenne. Séoul considère que "l'explosion a dégagé environ 10 kilotonnes, la plus puissante menée par le Nord pour l'instant", a-t-il ajouté. 
Puissant "séisme"
Cette annonce survient alors qu'un puissant séisme a été détecté tout près du site d'essais nucléaires nord-coréens, dans le nord-est. Le troisième essai nucléaire nord-coréen, en février 2013, était jusqu'alors considéré comme le plus puissant, dégageant une énergie estimée entre six et neuf kilotonnes. Le cabinet du Premier ministre japonais Shinzo Abe a également confirmé qu'il s'agissait d'un test d'une arme nucléaire.

Washington ne confirme pas
La Maison Blanche a indiqué analyser l'explosion près du site d'essais nucléaires nord-coréen, détectée par les instituts géologiques, mais n'a pas confirmé qu'il s'agissait d'un nouvel essai nucléaire. "Nous avons connaissance d'une activité sismique sur la péninsule coréenne, dans les environs d'un site nucléaire nord-coréen connu", a déclaré le porte-parole du Conseil de sécurité nationale, Ned Price. Si l'information est confirmée, il s'agirait du cinquième essai nucléaire mené par Pyongyang.

Un essai nucléaire "réussi"
La Corée du Nord a mené vendredi un cinquième essai nucléaire "réussi", a déclaré la télévision officielle nord-coréenne, après l'annonce par Séoul du test le plus puissant jamais réalisé par Pyongyang.

"Félicitations"
"Nos scientifiques nucléaires ont mené un essai d'explosion nucléaire d'une tête nucléaire nouvellement mise au point, sur le site d'essais nucléaires dans le nord du pays", a déclaré une présentatrice. "Notre (...) parti a envoyé un message de félicitations à nos scientifiques nucléaires (...) pour avoir mené un essai d'explosion réussi d'une tête nucléaire", a-t-elle ajouté.

Pyongyang a affirmé que son cinquième essai nucléaire avait confirmé sa capacité à monter une ogive nucléaire sur un missile. "Cet essai nucléaire a finalement (...) confirmé la structure et les caractéristiques spécifiques d'une tête nucléaire qui a été standardisée de façon à pouvoir être montée sur des missiles balistiques stratégiques", a dit l'agence officielle nord-coréenne KCNA.
Ce séisme rapporté par l' Administration Météorologique de la Corée du Sud croit aussi que le tout est artificiel, la profondeur étant nulle à 0 km. Le lieu de l'explosion est à 18 kn Est Nord-Est de Sungjibaeham.
L’essai nucléaire a provoqué de vives réactions dans le monde. La présidente de Corée du Sud, Park Geun-hye, a accusé le dirigeant Kim Jong-un d’«imprudence maniaque» et Séoul entend se concerter avec les Etats-Unis et le Japon au sujet de la récente activité nucléaire de la Corée du Nord. Park Geun-hye et son ministre des Affaires étrangères Yun Byung-se se sont rendus au Laos et cherchent à «avoir des consultations avec des alliés proches», selon l’agence de presse Yonhap.

Nombre de pays, dont la France, la Chine et le Japon, ont dénoncé ce nouvel essai nucléaire de la Corée du Nord.
Le secrétaire d'Etat américain John Kerry et son homologue russe Sergueï Lavrov ont exprimé leur préoccupation après l'essai nucléaire nord-coréen et annoncé qu'ils allaient saisir les Nations unies. S'adressant aux journalistes juste avant le début de négociations sur la Syrie à Genève, John Kerry a affirmé avoir également parlé avec le Japon et la Corée du Sud et avoir eu une «conversation sérieuse» sur cet essai.

Sources: beforeitsnews.con /// wikistrike..com