Translate

jeudi 6 août 2015

Obama aux Juifs US : si nous attaquons l’Iran, le Hezbollah bombardera Tel Aviv

Le président américain Barack Obama a averti les dirigeants juifs américains mardi que si l’accord nucléaire avec l’Iran est rejeté, Israël finalement en payera le prix avec des tirs de roquettes du Hezbollah sur Tel Aviv. Selon le site d’information « Europe-Israël », le président américain et le vice-président Joe Biden ont rencontré mardi à la Maison Blanche 20 dirigeants juifs américains, plusieurs heures après une allocution du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, qui leur a été adressée par Internet et au cours de laquelle il a demandé à la communauté juive américaine d’user de ses pouvoirs pour lutter contre l’accord. Toujours selon Europe-Israël, le dirigeant israélien avait fait suivre son discours d’une séance de questions-réponses tirées de quelque 2.000 questions pré-établies à partir des 10.000 qui étaient inscrites pour participer à la webdiffusion, parrainée par les Fédérations juives et la Conférence des Présidents des principales organisations juives américaines. A son tour, Obama a tenté de démystifier les arguments du Premier ministre israélien. Des sources présentes à la réunion ont dit qu’Obama a déclaré qu’une discussion portant sur des « attaques personnelles » -en allusion sans doute à celles qui le visent personnellement-plutôt que sur le «bien-fondé de l’accord » pourrait menacer l’unité de la communauté juive américaine et aussi la force de la relation israélo-américaine. Obama a également dit qu’il pense vraiment que si l’accord est rejeté par le Congrès, le résultat final sera une frappe militaire. « Mais le résultat d’une telle frappe ne signifiera pas la guerre avec l’Iran, » aurait dit le président, selon Europe-Israël. « L’Iran ne va pas tourner ses armes contre les États-Unis, mesurer son budget annuel de 15 milliards $ à celui de 600 milliards $ de l’armée américaine » a-t-il dit. Obama a poursuivi en décrivant plutôt un scénario de terreur qui attend Israël et les Etats-Unis. « Des cibles américaines et israéliennes seront attaquées par des groupes terroristes armés sur les frontières d’Israël, et les mandataires iraniens attaqueront les porte-avions », aurait dit e président, rapporte Europe-Israël. « Ils vont se battre asymétriquement. Cela signifiera davantage de soutien au terrorisme, davantage de roquettes du Hezbollah qui tomberont sur Tel Aviv. » « Je peux vous assurer qu’Israël supportera le poids de la réponse asymétrique que l’Iran fera à une frappe militaire sur ses installations nucléaires. » S’adressant aux dirigeants juifs, Obama a révélé aussi : « Lorsque j’ai pris mes fonctions comme président, j’ai appris que Georges Bush n’a jamais préparé de plan d'attaque contre l’Iran », rapportent l'agence iranienne Tasnim. Et de poursuivre : « vous pouvez trouver de petites lacunes dans l’accord nucléaire, mais sachez qu’il sert aussi bien la sécurité nationale de Washington que celle de Tel Aviv ». Source: Divers sites