Translate

samedi 29 août 2015

La tempête Erika: L' Île de la Dominique durement touché avec 20 morts, Haïti épargnée, Cuba la prochaine cible ... et la Floride.

La tempête tropicale Erika, avec son lot de vents violents et pluies torrentielles, a fait au moins 20 morts sur la petite île de la Dominique et progressait samedi vers Cuba, mais elle devrait s'affaiblir. Après de fortes averses orageuses dans la capitale, Port-au-Prince, où la pluie a quasiment cessé, la tempête Erika est passée sur la pointe sud-ouest d'Haïti et devrait commencer à déverser des pluies sur Cuba, après son passage au-dessus de l'île d'Hispaniola. Les météorologues prévoient qu'Erika s'affaiblisse et redevienne une dépression tropicale samedi. L'île de Cuba a mis en état d' alerte certaines de ses régions du Sud-Est. Les pluies ont provoqué des inondations et des torrents de boue meurtriers à l'île de la Dominique, où «au moins 20 concitoyens sont morts et certains sont portés disparus», a annoncé vendredi soir le premier ministre, Roosevelt Skerrit. «Les dégâts que j'ai vus aujourd'hui (vendredi), je le crains, peuvent avoir renvoyé notre processus de développement d'une vingtaine d'années en arrière», a dit M. Skerrit lors d'une allocution, notant que «le plus préoccupant, toutefois, est la perte de vies humaines». Il a précisé que des infrastructures clés étaient touchées, et que «des centaines de maisons de tout le pays ont été détruites ou sont devenues trop instables pour être occupées». «J'ai évalué les dommages toute la journée. L'étendue de la dévastation est monumentale», selon lui. «C'est bien pire que ce qui était attendu». Avant l'allocution du premier ministre, le ministre des Travaux publics et des ports, Ian Pinard, avait avancé le chiffre de 25 morts sur l'île. M. Pinard a également évoqué des dommages importants sur les infrastructures, y compris le principal aéroport. Au vu des dégâts, l'Organisation des États américains (OEA) a proposé son aide à l'ancienne colonie britannique. Dans la capitale haïtienne, un premier bilan du gouvernement haïtien a fait état de trois personnes blessées dans l'effondrement d'une maison dans la zone métropolitaine. Des inondations ont été enregistrées au moins dans deux communes, mais sans dégâts majeurs. Par ailleurs, 254 prisonniers du pénitencier de Gonaïves ont été évacués préventivement, car la prison se situe en zone à haut risque d'inondation. Les autorités ont restreint les déplacements et annoncé l'ouverture d'abris d'urgence à travers le pays. Selon les données fournies par le gouvernement, il y a 1966 abris provisoires dans les dix départements du pays. Disposant de kits sanitaires, de matelas et de stocks alimentaires, ces centres sont capables d'accueillir plus de 47 000 personnes. Plus de 60.lus de 60.000 personnes vivent encore dans des abris d'urgence autour de la capitale, après le terrible séisme de 2010 qui a tué plus de 250 000 personnes. «Les conditions de la tempête tropicale continueront à affecter Haïti, et se propageront sur les îles Turques-et-Caïques et le sud-est des Bahamas durant les prochaines heures, et le centre des Bahamas plus tard aujourd'hui», a indiqué samedi matin le Centre américain de surveillance des ouragans (NHC). Haïti est située sur la moitié ouest de l'île d'Hispaniola, que se partage également la République dominicaine. Erika s'est abattue vendredi dans l'après-midi sur la République dominicaine, qui avait fermé ses écoles et prié les bateaux de rester à quai. Les dégâts sont restés modérés à Porto Rico, un territoire associé aux États-Unis. Quelque 150 000 foyers y ont été privés d'électricité, mais «nous revenons à la normale», a affirmé à la presse son gouverneur Alejandro García Padilla. Si la tempête persiste, elle peut arriver lundi sur la côte ouest de la Floride, en tant que tempête tropicale de faible intensité. L'État américain de Floride a déclaré l'état d'urgence pour s'y préparer, ce qui lui permet de mobiliser davantage de ressources et la Garde nationale. Source: tvanouvelles.com