Translate

jeudi 9 avril 2015

L'Iran exige la levée de toutes les sanctions économiques au premier jour de l'application d'un accord avec les grandes puissances sur son programme nucléaire



"Nous ne signerons aucun accord si les sanctions économiques imposées d'une façon injuste contre l'Iran ne sont pas totalement annulées le jour même de son application", a ainsi déclaré M. Rohani lors d'un discours à l'occasion de la Journée nationale de la technologie nucléaire, retransmis par la télévision d'Etat et cité par l'AFP.

"En dépit des sanctions, les jeunes iraniens ont réalisé des avancées sur le chemin du développement lorsqu'ils l'ont voulu", a encore déclaré M.Rohani, cité par l'agence iranienne Irib.

"L'accord ou l'opposition des puissances mondiales n'a affecté en rien la volonté du peuple iranien. Le peuple iranien ce cèdera pas aux pressions, aux sanctions et au langage de la force. Aujourd'hui, les Etats-Unis ont reconnu la réalité de la République Islamique d’Iran, qui est un pays insoumis ", a précisé Hassan Rohani, le Président iranien.

Et Rohani de poursuivre : «le peuple iranien préservera de toutes ses forces sa fierté nationale, et ne cédera pas aux pressions ».

L'Iran et les pays du groupe 5+1 (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne) ont conclu la semaine dernière à Lausanne un accord-cadre, prélude à un accord final qui doit être signé d'ici fin juin et comprendre tous les détails techniques et juridiques.

Ce document d'étape de 4 feuillets fixe des paramètres sur les points clés de la négociation: enrichissement d'uranium, contrôle et inspections, sanctions et durée de l'accord.

Mais le calendrier de la levée des sanctions est l'un des sujets de désaccords entre les deux parties. Les pays occidentaux, Etats-Unis en tête,

veulent une levée progressive, à mesure que les engagements de l'Iran seront vérifiés par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

Source: almanar.com.lb