Translate

samedi 23 juillet 2016

Fusillade de Munich: la majorité des victimes étaient mineures



La fusillade à Munich a fait dix morts, selon les dernières informations.

La majorité des victimes de la fusillade perpétrée le 22 juillet à Munich étaient mineures, a annoncé la chef de la police de Munich Hubertus Andrae.

"Deux morts avaient 15 ans, trois étaient âgés de 14 ans, un mort avait 17 ans, un mort 19 ans, un mort 20 ans et finalement, un mort était âgé de 45 ans", a précisé le chef de la police lors d'une conférence transmise en direct par la chaîne télévisée N-24.

Le nouveau bilan de la fusillade de Munich s'élève à 10 morts, dont le tireur, et à 27 blessés, a annoncé samedi M.Andrae. Un adolescent de 13 ans figure parmi les dix blessés graves.

De nouveaux détails concernant l’identité de l’auteur de la fusillade perpétrée vendredi soir émergent cet après-midi.

Le Germano-Iranien de 18 ans qui a tué vendredi soir 9 personnes à Munich et en a blessé 27 autres a été identifié par la police comme Ali David Sonboly, indiquent les médias locaux allemands.

 

Quelques heures avant la fusillade, l’auteur de la tuerie a posté des messages proposant un repas gratuit dans un établissement de restauration rapide.

Il a probablement tendu un piège à un certain nombre de victimes en piratant un compte Facebook, afin de les attirer sur les lieux de la tuerie.

Postant plusieurs messages au nom de l'adolescente Selina Akim, le tireur envisageait d'attirer ainsi de jeunes victimes sur le lieu de la tuerie.

"Venez aujourd'hui à 16h au McDo à OEZI. Je vous offrirai ce que vous voulez, mais pas trop cher", affiche un des messages qu'aurait écrit l'assaillant sur Facebook au nom de Selina Akim.

Lors de la conférence de presse tenue aujourd'hui à Munich, la police a confirmé que le message avait été écrit par le tireur.

Le compte de la jolie jeune fille d'apparence moyen-orientale n'a été créé que peu de temps avant l'apparition des messages. La femme a signalé que sa page Facebook avait été piratée, a indiqué la police munichoise.

L'auteur de la fusillade, détenteur de la double nationalité allemande et iranienne, a agi seul et n'était pas connu des services de police. Fils d'un chauffeur de taxi et né en Allemagne, le jeune homme souffrait "d'une forme de dépression", selon la police.

 

À ce jour, la police n'a établi aucun rapport entre l'auteur de la fusillade et Daech.

Le tireur est né et avait grandi dans la capitale bavaroise, n'avait donc aucun lien avec la crise migratoire et était suivi sur le plan psychiatrique, ont précisé la police et le parquet bavarois.

"Il s'agit ici d'une maladie, d'une forme de dépression", a-t-il dit, cité par l'AFP, invitant dans le même temps à se montrer prudent sur les informations selon lesquelles il aurait suivi un traitement psychiatrique.

Les enquêteurs ont aussi établi un lien "évident" entre la fusillade et le tueur norvégien Anders Behring Breivik.

 

Source: Sputnik