Translate

lundi 11 juillet 2016

Augmentation des ventes d' armes américaines sur un fond d' "agression" russe

Les Etats-Unis jubilent: leurs ventes d'armes vont croissant et continueront d'augmenter au cours des prochaines années. "Les appétits grandissent", a déclaré à Reuters la sous-secrétaire à l'Armée de l'air américaine Heidi Grant. Elle a noté que les ventes d'armes approuvées par le Pentagone au cours du dernier exercice avaient progressé de 36% pour atteindre 46,6 milliards de dollars, les équipements militaires, les drones et les avions de guerre étant particulièrement plébiscités. Selon Mme Grant, pendant l'exercice en cours, les succès américains se poursuivront sur le marché des armements en raison de la situation en Europe de l'Est résultant de l'"annexion" de la Crimée par la Russie. Elle a précisé qu'à l'heure actuelle elle négociait des livraisons avec plusieurs pays de la région qui tentent de consolider leur défense face au "comportement agressif" de la Russie.

 

Par ailleurs, toujours selon ses dires, la capacité d'achat des pays en question est très faible et ils sont obligés, apparemment, de réunir leurs ressources. Force est de noter que le sujet de la défense de l'Europe contre la Russie était très populaire lors du récent sommet de l'Otan à Varsovie. Son secrétaire général Jens Stoltenberg y a notamment évoqué la nécessité "d'intensifier la défense collective". Selon lui, le dialogue avec la Russie n'est possible que si cette dernière respecte plusieurs conditions fondamentales et, au premier chef, l'arrêt du soutien "politique, financier et militaire des séparatistes" dans l'est de l'Ukraine. Le président des Etats-Unis Barack Obama a également signalé l'importance de renforcer la défense dans les pays baltes et en Pologne face à ce qu'il considère comme une violation par la Russie de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de l'Ukraine. Il a promis que les efforts conjugués des alliés de l'Otan permettraient de mettre en place une défense collective que le monde n'a jamais connue depuis l'époque de la guerre froide.

 

Source: Sputnik