Translate

mardi 15 mars 2016

Un porte-avions américain arrive en Corée du Sud





Le porte-avions américain John C. Stennis est arrivé en Corée du Sud pour participer à des exercices navals conjoints. Ces derniers jours, l'activité militaire de Séoul a provoqué plusieurs déclarations violentes de son voisin septentrional: Pyongyang a promis de nouveaux essais nucléaires et même une frappe préventive contre les Etats-Unis.

 

 

 

L'agence sud-coréenne Yonhap a annoncé ce dimanche l'arrivée au port de Busan du porte-avions américiain John C. Stennis, afin de participer à des exercices conjoints. Le porte-avions embarque environ 80 aéronefs, plus particulièrement des avions multirôle F/A-18 Hornet, des avions de contrôle des opérations aériennes EA-6 Prowler et des avions de surveillance aérienne E-2 Hawkeye. Le navire déplace plus de 100.000 tonnes. Son équipage compte plus de 7.000 hommes.

Outre le porte-avions, le groupe naval américain est composé des destroyers Stockdale, Chung-Hoon et William P. Lawrence, ainsi que du croiseur Mobile Bay.

Les exercices, les plus importants depuis 2010, dureront jusqu'au 30 avril. Selon le ministère sud-coréen de la Défense nationale, ils engageront plus de 300.000 militaires sud-coréens et 17.000 militaires américains.

Les exercices de cette année se déroulent dans le cadre du soi-disant plan opérationnel 5015 visant à neutraliser les armes de destruction massive de Pyongyang et à porter des frappes préventives contre des sites balistiques et nucléaires de la Corée du Nord. Cette dernière a déjà qualifié les exercices de dangereux et provocateurs.

La situation sur la péninsule Coréenne s'est aggravée suite au quatrième essai nucléaire nord-coréen mené le 6 février et à un tir de fusée du 7 février. Le 2 mars, le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté le plus lourd paquet de sanctions anti nord-coréennes depuis 20 ans.

 

Source: Sputnik