Translate

mardi 19 mai 2015

L' Arabie saoudite menace de s’acquérir la bombe atomique... du Pakistan

Au cours des 30 dernières années, Riyad a financé le programme nucléaire pakistanais et il souhaite désormais se faire rembourser sous forme de bombe atomique. L'Arabie saoudite a pris la "décision stratégique" d'acquérir des armes nucléaires au Pakistan, a annoncé l'hebdomadaire britannique Sunday Times, citant un haut responsable américain. Selon le journal, cette décision de Riyad résulte de ses craintes concernant le dossier nucléaire iranien. Au cours des 30 dernières années, l'Arabie saoudite a financé le programme nucléaire du Pakistan. Selon le responsable américain interrogé par le Sunday Times, le temps est enfin venu de rembourser cette dette. Islamabad est prié de le faire "sous forme de produit fini". Les médias ont auparavant indiqué que le programme nucléaire pakistanais était un projet conjoint de Riyad et d'Islamabad. En 2013, la BBC a fait savoir que le royaume saoudien pouvait recevoir la bombe atomique pakistanaise à tout moment. Si l'Arabie saoudite acquiert la bombe pour contrer les velléités nucléaires de l'Iran, cela mettrait en péril le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires. A quel point ce scénario est possible? L'agence Sputnik a posé cette question à l'analyste arabe Hasan Shoqeir. "Je ne pense pas que l'Arabie saoudite cherche réellement à devenir une puissance nucléaire. Je pense plutôt qu'il s'agit d'un «message» adressé aux pays intéressés", estime M. Shoqeir. Les décisions de l'Arabie saoudite sont contrôlées par les Etats-Unis, et celle d'acquérir des armes nucléaires ne fait pas exception à la règle. Il ne fait aucun doute que Washington ne permettra jamais à Riyad avoir la bombe atomique", a indiqué l'expert. Selon lui, ce message est adressé en premier lieu au peuple saoudien et aux autres peuples arabes. "Riyad veut montrer qu'il est prêt à faire preuve de fermeté", affirme l'analyste. "Deuxièmement, il est adressé au Pakistan en raison de son attitude envers la crise au Yémen, et même, indirectement, à la Russie afin d'amener cette dernière à modifier sa position sur la crise syrienne. Enfin, troisièmement, c'est un message important pour l'Iran, message signifiant que toute tentative d'obtenir la bombe atomique pousserait l'Arabie saoudite à en faire autant", a conclu Hasan Shoqeir. Source: Sputnik