Translate

samedi 21 mars 2015

La Russie supplie l`Allemagne et la France de sauvegarder la paix en Ukraine.

 

La Russie a faite cette demande aujourd`hui ( 21 Mars ) pour s`assurer que Kiev n`essait pas d`inciter la violence dans l`Ukraine de l`Est pour encourager les États-Unis à envoyer des armes léthales aux forces Ukrainiennes dans le pays.
Paris et Berlin ont aidé pour les pourparlers de paix à Minsk le 12 Février dernier pour tenter d`arrêter les combats enrte les forces du Gouvernement et les séparatistes pro-Russes, mais cette paix et cessez-le-feu demeure toujours fragile.

Dans un interview à la télé Russe, le Ministre des Affaires Étrangères, Sergei Lavrov a dit qu`il était  inquiet que Kiev pourrait tenir des  " provocations " pour persuader les États-Unis à aiderKiev en envoyant des armes léthales. Les "Provocateurs à Kiev ... pourraient essayer de  ' fouetter quelques chose ' dans l`expectative que cela apporterait une influence dans le monde publique et que des armes afllueraient en Ukraine."   Cette déclaration est apparue sur l`émission  Vesti avec Sergei Brilev. " Je suis convaincu que  Berlin et Paris,  étant les plus importants joueurs... devraient prévenir de tels évènements à se produire. "   Lavrov répète aussi l`opposition de la Russie contre l`envoi de gardiens de la paix des Nations- Unies  dans l`Est.

Les États-Unis considèrent armer l`Ukraine d`armes léthales mais aucunes décisions n`ont été prise en ce moment. Kiev accuse Moscou de ne pas respecter les accords de Minsk.  Eux et l`Ouest disent que la Russie soutient les séparatistes dans l`Est de l`Ukraine avec des armes et des hommes mais Moscou nie le tout. Plus de 6,000 personnes ont été tué durant près d`une année de combat dans l`Est.

Le cessez-le-feu est fragile, avec Moscou et Kiev cherchant à publiciser la responsabilité d`un et de l`autre sur le blâme à prendre sur l `échec des accords de Minsk. L`Union Européenne et des États-Unis  ont imposé de nouvelles sanctions économiques sur la Russie à cause de la crise en Ukraine, lesquelles occasionnent de plus graves tensions dans les relations entre l`Ouest et Moscou depuis la fin de la " guerre froide ". 

Les dirigeants de l` EU ont décidé mardi passé ( 17 Mars ) que les sanctions demeureraient en place tant que la paix ne soit pas complètement implantée, extensionnant le tout jusqu`à la fin de l`année si nécessaire.

Source: russiatoday.com

Traduction Benoit Godin