Translate

jeudi 4 septembre 2014

La coulée de lave au volcan Holuhraun risque de durer longtemps.



Les scientifiques du ISOR ( Scientists at Iceland Geosurvey ) expectent une éruption prolongée au lieu d`une courte éruption sur le flanc nord du glacier Vatnajokull. Ils ont aussi analysé et évalué la situation du volcan Bardarbunga.

Il est impossible de prédire combien de temps durera cette éruption de lave. Une fissure s`est produite dimanche matin et elle est la plus large observée depuis le 16 août dernier. Ceci en fait la troisième éruption depuis les intenses activités sismiques près du Bardarbunga. Les deux premières sont terminés et la troisième est actuellement en cours.

La durée de cette éruption dépendra principalement sur le couloir qu`emprunte la lave lors de sa coulée, depuis la source au Bardarbunga jusqu`au site d`éruption. Les scientifiques croient que la lave n`arrêtera pas facilement dans une chambre souterraine, elle coulera directement par un canal sous la chambre de magma et vers le cratère du volcan. Alors ils s`attendent à une éruption prolongée ou de multiples éruptions de courtes durées.

Il y a eu 11 tremblements de terre de magnitude 5.0 et plus au volcan Bardarbunga, le plus fort ayany enregistré 5.7 et les tremblements étaient à une profondeur de 10 km environ. La caldera du volcan montre des signes d`abaissements, donc ce volcan serait en mode d`affaissement.

Une éruption majeure est toujours envisagée et possible. Les scientifiques mentionnent qu`une éruption verticale en provenance de la chambre de magma, où le magma acidique s`est accumulé depuis un certain temps, pourrait en être un très puissant et produire assez de cendres et pumices similaire au volcan Askja en 1875. heureusement, il n`y a aucun signes présentement pour une éruption imminente au Bardarbunga, mais personne ne connaît la fin du scénario.

Extraits tryggvia@ruv.is , version anglaise gudjonh@ruv.is

Traduction Benoit Godin