Translate

mercredi 5 février 2014

États-Unis: Mesures d’urgence pour éviter encore un défaut sur la dette.


USA_Grunge_Flag_by_xxoblivionxx.jpg.355x207x1


Et encore!!! Car les États-Unis sont financièrement foutus, kapout, lessivés, etc… Et les deux seules choses qu’ils savent réellement faire dans ce cas: faire tourner la planche à billets de banque et relever le plafond de la dette. Le souci, la magie, cela n’existe que dans Harry Potter , et que les États-Unis seront bien contraints un jour d’affronter la réalité, c’est à dire soit une nouvelle guerre mondiale comme la seconde qui fit suite au krach de 1929, soit un effondrement pur et simple avec une grosse remise en question, mais vu leur orgueil, les chances sont moindres…


Les États-Unis commenceront vendredi à prendre des mesures exceptionnelles afin d’éviter un défaut de paiement de la dette alors que le plafond légal de la dette devrait officiellement être atteint, a annoncé le Trésor mardi. Le Trésor américain suspendra vendredi à partir de 17H00 GMT l’émission de titres de dette destinés aux municipalités et aux Etats fédérés afin de ne pas creuser davantage la dette de l’État fédéral, a-t-il annoncé dans un communiqué.

« Cette suspension est rendue nécessaire par les limites légales sur le plafond de la dette », indique le ministère. L’Etat fédéral devrait avoir atteint cette limite vendredi et a besoin d’un vote du Congrès pour étendre ses capacités d’emprunt et éviter un défaut partiel sur sa dette. Afin d’éviter un tel scénario, le Trésor dispose d’un arsenal de mesures exceptionnelles qui devrait offrir à l’Etat fédéral un répit jusqu’à la fin du mois février afin qu’il puisse continuer à faire face à ses obligations financières.
« Le temps presse » pour relever le plafond de la dette, a déclaré lundi le secrétaire au Trésor Jacob Lew, appelant à mettre un terme aux « gesticulations politiques » au Congrès, divisé entre républicains et démocrates.

Extrait : les moutons enragés