Translate

vendredi 9 décembre 2016

Félicitations: vous vivez à 15 minutes d’une bombe nucléaire (Vidéo)



Il se peut que vous viviez sans savoir qu’une bombe nucléaire se trouve quelque part dans la proximité immédiate de votre maison.

Des blogeurs américains sonnent l'alarme : des milliers de bombes nucléaires sont situées tout près de villes russes, américaines et européennes.

Les présentateurs de RealLifeLore sur YouTube ont réuni dans une seule vidéo une information non classée sur le déploiement des bombes nucléaires de par le monde. Le résultat est troublant : une multitude de munitions nucléaires seraient stockées dans la proximité immédiate de grandes villes aux États-Unis, en Europe, en Turquie, en Israël, en Russie, au Pakistan, en Inde, en Chine et en Corée du Nord.

« L'arme nucléaire terrifie : d'abord par ce à quoi elle est capable, ensuite par la proximité à laquelle elle peut se trouver de chez vous. Il se peut que vous ayez vécu toute votre vie à côté d'une bombe nucléaire sans le savoir. Mais peut-être pas. La vidéo vous racontera avec une exactitude "raisonnable" où se trouve la majeure partie des armes nucléaires dans le monde. Cependant, il y a une autre partie dont nous ne savons rien, ce qui signifie théoriquement qu'une bombe nucléaire peut être située n'importe où. Vous avez donc 0,1 % de chance d'en trouver une, bien que vous n'ayez pas essayé », stipule la légende de la vidéo.

À en juger d'après la vidéo, les habitants de Saratov vivent sur la plus grande « poudrière nucléaire » : 6 % des arsenaux nucléaires mondiaux sont concentrés près de cette ville russe sur la Volga. Aux États-Unis, des minutions nucléaires sont stockés tout près de Seattle, d'Albuquerque, de Kansas City et de Jacksonville.

En Europe, où les distances entre les villes sont beaucoup plus courtes, les Belges, les Hollandais, les Allemands et les Italiens habitent non loin d'une bombe nucléaire américaine. Au Royaume-Uni et en France, la situation est similaire, à la seule différence que les bombes y sont britanniques et françaises.
Israël est également concerné. En ce qui concerne la Turquie, l'information a probablement vieilli, car en août les médias ont annoncé l'évacuation de ce pays d'ogives nucléaires américaines.

Enfin, cerise sur le gâteau : à la fin de leur vidéo, les auteurs informent que depuis le milieu du 20e siècle jusqu'à nos jours les militaires russes et américains ont égaré, pour diverses raisons, 51 bombes nucléaires dans des coins différents du globe. 

Source: wikistrike.com