Translate

mardi 24 novembre 2015

Le Président Obama blâme la Russie pour la perte de son bombardier abattu par les Forces de l`Air Turques

Obama prenait la parole au côté de François Hollande, et il a mentionné que les officiels amassaient encore des informations et suppliait les 2 côtés à éviter une escalade à cause de la présente situation.

 

“ La Turquie était dans son droit de défendre son territoire et son espace aérien,” selon le Président.

 

“ Je ne crois pas que ceci pointe vers un problème avec les opérations russes,” a-t-il admit. “ dans le sense qu`ils manoeuvrent très près de la frontière turque, et qu`ils sont à la poursuite de positions modérées de l`opposition qui sont supportées, non seulement par la Turquie, mais par un grand nombre de pays. " Il mentionne que si la Russie dirigeait ses efforts vers l`État Islamique, “ certains de ces conflits, ou des potentiels créant des erreurs ou escalades,  moins de chances de se produire, ” selon la chaîne Fox News. 

 

Vidéo de la conférence de presse: 

 

Rapporté un peu plus tôt en ce jour par le Western Journalism, le Président Vladimir Poutine a dénoncé que l`action turque était  “ un coup de couteau dans le dos par des complices terroristes. ” Poutine a avisé que des  “ conséquences significatives ” pour des relations avec la nation.

 

La Turquie et l`OTAN ont utilisé le même languagepour alerter les Russes s`ils continuaient  de s`aventurer à l`intérieur de l`espace aérien turque, cela serait de courtiser un  “ danger extrême ” et qu`ils pourraient connaître des “ conséquences sérieuses. ”

 

L`OTAN a déclenché une réunion spéciale urgente pour adresser cet incident. “ À la demande de la Turquie, le Conseil Nord Atlantique tiendra une réunion extraordinaire à (1600 GMT). Le but de cette réunion est pour que la Turquie puisse informer ses alliés à propos du bombardier abattu.

 

La Russie semble décider de la prochaine mesure, mais une porte-parole du Ministre des Affaires Extérieures,  Mme Maria Zakharova  a informé les médias que le Ministre des Affaires Extérieures,  Sergey Lavrov aurait déjà annulé son voyage vers la Turquie suite à la chute du bombardier.

 

Source: beforeitsnews.com

Traduction Benoit Godin