Translate

mercredi 21 octobre 2015

Premier test du bouclier antimissile US en Europe réalisé



 

Les Etats-Unis ont effectué mardi dernier, pour la première fois, des essais dans le cadre du programme de défense antimissile en Europe.

Au cours des premiers essais du système ABM en Europe, le missile Standard Missile-3 (SM-3) Block IA a réussi à intercepter un missile balistique tiré depuis les îles de l'archipel des Hébrides, au large de l'Ecosse, rapporte l'US Navy.

"C'était le premier lancement d'un missile guidé Standard-3 (SM-3) Block 1A en dehors du site américain, et la première interception d'un missile balistique dans le théâtre d'opérations européennes", précise l'US Navy, en ajoutant que les tirs ont été effectués depuis le destroyer américain USS Ross.

Outre les Etats-Unis qui ont déployé leurs destroyers à la base navale espagnole de Rota, l'Allemagne, le Canada, l'Espagne, la France, l'Italie, la Norvège, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et l'Australie ont aussi pris part aux exercices.

La mise en place d'un système de défense antimissile appelé à protéger le territoire des Etats-Unis contre les missiles balistiques constitue un problème épineux dans les rapports russo-américains. Les Etats-Unis affirment que ce système de défense ne sera pas dirigé contre la Russie mais visera à contrer la menace balistique iranienne. Pourtant, le problème du nucléaire iranien est résolu positivement, mais Washington semble ne pas prendre cela en considération.

Moscou dit néanmoins craindre que l'approche dite adaptative sur le déploiement du système de défense antimissile américain en Europe constitue en quelque sorte une menace pour les forces stratégiques russes et contribue à affaiblir leur force de dissuasion nucléaire.

 

Source: Sputnik