Translate

dimanche 21 juin 2015

Yémen: L' armée et les comités ont lancé près de 70 missiles

En représailles à l'agression saoudienne contre le peuple yémenite, l'armée et les comités populaires ont lancé plus de 70 missiles contre des bases saoudiennes à Jizan en Arabie-saoudite, a rapporté la chaine satellitaire alMayadeen. Le mouvement d’Ansarallah a ainsi lancé des roquettes contre des bases militaires saoudiennes, situées dans les zones frontalières d’Al-Khoubeh et d’Al-Tawal. Toujours selon alMayadeen, l'armée yéménite et les comités populaires ont attaqué la base militaire de Zahran . quelques 36 missiles se sont abattus sur le bâtiment. la tour Al MoIn situé à Jizan a également été prise pour cible des missiles. samedi un militaire saoudien est tombé au cours de violents affrontemenst avec les combattants d'Ansarallah. deux autres soldats saoudiens et trois membres de la garde nationale saoudienne ont été blessés. les sources yéménites affirment vouloir poursuivre leur pilonnage contre les positions saoudiennes tant que les raids saoudiens se poursuivront. Samedi,un militaire saoudien a été tué et un certain nombre blessés dans une attaque aux roquettes d’Ansarallah contre une base militaire saoudienne à Al-Khoubeh. Suite à cette attaque, l’artillerie de l’Arabie saoudite a ouvert le feu sur les zones frontalières yéménites d’où les roquettes avaient été tirées. Les avions de chasse de la Coalition arabe, dirigée par l’Arabie saoudite, continuent de bombarder le moindre agissement des groupes armés ou des convois militaires près des frontières saoudiennes. Dans le même temps, les hélicoptères Apache surveillent la bande frontalière de l’Arabie depuis Najran et la nettoie de toute présence militaire. Pendant les dernières semaines, les forces d’Ansarallah ont pris pour cible les régions du sud de l’Arabie notamment les deux régions Jizan et Najran. Ces attaques ont coûté la vie à un certain nombre de militaires saoudiens, laissant aussi des blessés dans leur sillage. La situation humanitaire à Aden menacent la vie d'un grand nombre de personnes déplacées Selon la chaine satellitaire iranienne alAlam, l'Arabie-saoudite a lancé ce Dimanche une nouvellé série de raids sauvages contre plusieurs régions du Yémen, provoquant la mort 15 ressortissants yéménites, dont des femmes et des enfants sans compter des dizaines de blessés ont rapporté des sources sécuritaires yémenites. Dans les détails, l'aviation saoudienne a bombardé la région de Bani Maaz située dans le district de Sahar à Saada, au nord du pays, tuant deux femmes , tandis que quatre personnes d'une seule et même famille sont tombés en martyr, et d'autres ont été blessés par un raid qui a visé le district de Baqim à Saada détruisant plusieurs maisons. D'autres raids ont visé différentes régions à Saada provoquant la mort de quatre personnes et blessant neuf autres, détruisant une mosquée et des maisons. La province de Marib a subi autant le même sort. Samedi, l'aviation saoudienne avait lancé une série de raids contre plusieurs régions au Yémen notamment contre la province de Marib au nord-est du pays provoquant la mort de cinq femmes et de trois enfants. Le bâtiment de l'aéroport et la base aérienne de dayalami , au nord de Saanaa ont été aussi les cibles de l'aviation saoudienne tout comme le camp alSouwad dans la capitale et la base aérienne And dans la province de Lahj. Le district Hazm a été par la cible aussi de trois raids aériens saoudiens alors que les zones frontalières à Saada ont ete séverement bombardé à la fois par l'aviation et l'artillerie lourde saoudiennes . Par ailleurs, toujours selon alMayadeen, l'armée a réussi à démanteler un engin explosif dans la vieille ville Sanaa et ce à quelques minutes de son explosion. Source: almanar.com.lb