Translate

mercredi 24 juin 2015

Mer de Chine: rencontres impromptues entre navires chinois et US




La présence de bâtiments de guerre américains dans la région des îles Spratleys ( Nansha ) est très mal vue par Pékin. Cependant, estime le capitaine d`un de ces bâtiments, le nombre de rencontres imprévues entre navires chinois et américains ne cessera d`augmenter, car les États-Unis refusent de quitter la mer de Chuine méridionale. 

De nombreuses rencontres imprévues risquent d'avoir encore lieu entre des bâtiments de guerre américains et chinois en mer de Chine méridionale, a déclaré Richard Jarrett, capitaine de l'USS Fort Worth qui a récemment croisé un destroyer chinois dans cette région.
Les deux pays se sont entendus sur le signal codé à utiliser lors de ces rencontres imprévues. Les équipages procéderont également à des échanges radio, a indiqué le capitaine. Selon lui, les codes retenus ressemblent beaucoup à ceux qui étaient utilisés dans les échanges avec les bâtiments soviétiques il y a 20 ans.
Le bâtiment de combat côtier (LCS) Fort Worth a croisé le destroyer chinois en mai dernier lorsqu'il effectuait une mission de patrouille en mer de Chine méridionale. C'est la première fois qu'un navire tactique de cette classe se trouvait dans les eaux jouxtant les îles Spratleys (Nansha).

Après avoir découvert qu'il était poursuivi par un bâtiment chinois, le Fort Worth a donné un signal avertissant qu'il opérait dans les eaux internationales. Cependant, le destroyer a ignoré ce signal et n'a pas abandonné la poursuite.
"Je pense que le nombre de rencontres imprévues ira croissant, car nous poursuivrons notre présence dans cette région", a déclaré le 22 juin Richard Jarrett dans une interview à l'agence Bloomberg. Il a ajouté que la prochaine fois, il adopterait le même comportement.
A l'heure actuelle, le LCS Fort Worth participe à un exercice naval conjoint avec des bâtiments philippins en mer de Chine méridionale. Le navire effectue une mission de 16 mois dans la région Asie-Pacifique.

Source: Sputnik