Translate

lundi 22 juin 2015

Pollution: Santiago, Chili, une urgence environnementale est en cours

Pour la première fois en seize ans, la ville a décrété l’état d’urgence pour le 22 juin. La trop mauvaise qualité de l’air entraîne la mise en place de certaines mesures. Alors que la Copa América se tient actuellement au Chili, l’air de Santiago a atteint le 21 juin un niveau critique de pollution. “La zone est déclarée saturée de particules fines depuis 2014”, rappelle le quotidien La Tercera, mais cette fois-ci la municipalité a décidé de prendre des mesures ponctuelles. C’est la première fois que la présence de particules fines entraîne un état d’urgence. “Le smog est en grande partie dû à l’intensité du trafic routier dans la vallée”, précise le quotidien. Parmi les mesures pour contrer le phénomène, la circulation alternée selon les plaques d’immatriculation et la mise en place de voies dédiées aux transports publics. La mairie a également interdit l’utilisation de chauffage au bois. L’amende prévue pour le non-respect de ces interdictions s’élève à 65 600 pesos chiliens (91 euros). Pas de mesures à long terme Le ministère de l’Education a appelé sur Twitter les établissements scolaires à annuler les cours de sport. Du côté des entreprises, “les activités industrielles les plus polluantes sont paralysées”, prévient La Tercera. “Il s’agit de restrictions prises dans un moment critique, non de mesures de fond, s’insurge un universitaire de la ville interrogé par La Tercera. Et l’état d’urgence est finalement un recul.” Source: courrierinternational.com À Pékin, c' est 25,000 personnes qui se sont réunies en fin de semaine pour photographier un phénomène rare pour cette ville très polluée, en effet il y a eu un ciel bleu sur la ville!