Translate

mercredi 26 novembre 2014

Fukushima: “ Tout meurt... mort, mort, mort et mort.”

“Des scientifiques de la côte ouest affirment que

plusieurs animaux marins sur le sol de l`océan semblent malades ou morts.

“ Tout  meurt... mort, mort, mort, et mort. ”

La National Geographic cite le 17 novembre 2014: “Les concombres de mer et les oursins de mer sembles avoir échappés aux effets néfastes du virus jusqu`à maintenant. Mais durant les dernières semaines, des rapports indiquaient qu`ils mouraient le long des plages dans le Nord-Ouest du Pacifique. Une équipe étudie les oursins et les concombres de mer qui se meurent pour savoir si le même tueur est responsable.

 
 

Le 2 novembre 2014, le Dr. Bill Bushing, écologiste des algues, a mentionné qu`auparavent dans la Californie Centrale, les étoiles de mer et les oursins de mer étaient retrouvés morts. Il avait récemment vu des concombres de mer apparaissant morts. Il a observé des escargots de mer ayant des couleurs bizarres. Les algues rouges comestibles étaient aussi mortes. Les plongeurs ont rapporté d`avoir vu moins d`escargots de mer que par les années passées.


Un biologiste marin, Ronald l. Shimek, PhD, mentionna le 10 novembre 2014: L`extraordianire photographe marin, Jan Kocian, a été très actif à suivre la vie marine Puget Sound. Durant une plongée le 18 septembre 2014 à Whidbey Island, Washington, il a remarqué quelque chose de jamais vu auparavent. Il y avait une multitude d`animaux marins reposants sur le sol sablonneux de la mer et qui étaient soient malades ou morts. Il manquait de vie marine à cet endroit. Lors d`une seconde plongée en date du 22 septembre 2014, il y avait toujours ces animaux marins morts à cet endroit, mais il y en avait plus. Les plongées du 25 septembre et du 29 septembre n`ont pas faits exceptions. La zone de cette région d`animaux morts et la raison de cette mortalité demeurent indéterminées.


À Mainichi, au Japon, le 18 novembre 2014: Un tentative d` arrêter l`écoulement des eaux usées d`une tranchée à la centrale de Fukushima a échoué. La TEPCO a déterminé que cette fuite devait continuer. Les critiques ont pointé les possibilités que ces eaux s`échapperaient vers l`océan. La TEPCO a planifié de geler les eaux, toutefois, l`eau était insuffisament gelée pour arrêter, et pendant un effort continuel jusqu`au 6 novembre pour remplir la brèche dans la glace avec du ciment spécial, ces efforts se sont avérés un échec.

Selon la NHK en date du 18 novembre 2014: Les officiels disent qu`une barrière ayant été créée pour prévenir les fuites radioactives des eaux usées d`entrer dans les tunels souterrains ne semblaient pas faire son travail. Cette eau hautement radioactive proviendrait des tunels sous les bâtiments et s`écoulerait sur les sols avoisinants. Lundi passé, les ouvriers ont retiré 200,000 litres d`eau, estimant que le niveau d`eau dans les tunels descendrait de 80 cm. Toutefois, le niveau n`a baissé que de 20 cm.

Toujours selon la NHK, les officiels au plant de Fukushima ont un autre problème. Ils ont conclu que plus d`eau pompée en provenance du réacteur entre dans les tunels. Les officiels mentionnent que les ouvriers planifient de cimenter l`ouverture des tunels pour prévenir la contamination par les eaux usées qui s`en écouleraient.

Le 19 novembre 2014 : Selon le Japan Times, la TEPCO ne peut pas freiner l`écoulement des eaux tintées du réacteur No. 2, même si du ciment a été injecté. Le haut niveau des eaux suggère que les efforts demeures sans succès. La Jiji Press cite que les tunels contiendraient plus de 5,000 tonnes d`eau tintée et les observateurs croient que cette eau fuierait sur le sol et atteindrait l`océan PACIFIQUE.

Source: - http://enenews.com/

Traduction benoit Godin