Translate

jeudi 17 avril 2014

Ukraine/Kramatorsk: des équipages de blindés rejoignent les protestataires, l`ONU se penche en Urgence sur la crise



Les équipages de six véhicules blindés dépêchés dans la ville ukrainienne de Kramatorsk (est) ont fait défection pour rejoindre les protestataires, rapporte mercredi le correspondant de RIA Novosti citant les témoins oculaires.



"On a installé un drapeau russe sur le blindé principal, et ils sont partis en direction de Slaviansk accompagnés de membres de nos forces d'autodéfense", a fait savoir l'interlocuteur de l'agence.



Le président ukrainien par intérim Alexandre Tourtchinov a lancé mardi une opération spéciale impliquant l'armée régulière dans l'est du pays où des manifestations réunissant des partisans de la fédéralisation de l'Ukraine se déroulent depuis quelques jours. Les manifestants, drapeaux russes à la main, réclament des référendums sur le statut politique de leurs régions.



Mardi soir, les militaires ukrainiens ont
repris le contrôle de l'aérodrome de Kramatorsk, dans la région de Donetsk (est du pays), occupé auparavant par les forces d'autodéfense. Selon différentes sources, l'attaque a fait de quatre à plusieurs dizaines de morts parmi les protestataires.

http://fr.ria.ru/world/20140416/200982737.html

 

Par ailleurs, le Conseil de sécurité des Nations unies se réunira en urgence dimanche soir à 20H00 locales (00H00 GMT lundi) à huis clos pour évoquer la situation dans l'Est de l'Ukraine, a annoncé l'ONU.

Des "consultations informelles", demandées un peu plus tôt dimanche par la Russie, vont se tenir au sein du Conseil de sécurité des Nations unies dimanche soir à 20H00 locales (00H00 GMT lundi).

Moscou a sommé les autorités pro-européennes de Kiev de cesser "la guerre contre leur propre peuple" au moment où le gouvernement ukrainien déclenchait une "opération antiterroriste" contre les insurgés armés pro-russes.

Opération à grande échelle

Les autorités ukrainiennes, qui ont dénoncé une "agression" russe après une série d'attaques visiblement coordonnées dans plusieurs localités samedi, ont lancé dimanche "une opération antiterroriste (...) à Saviansk", où un groupe armé pro-russe s'est emparé des locaux de la police et des services de sécurité (SBU), a annoncé Arsen Avakov, ministre de l'Intérieur.

Il a fait état de "morts et blessés des deux côtés": un tué et cinq blessés du côté des loyalistes, un nombre "non déterminé" chez les forces pro-russes.

En fin de journée, le président Olexander Tourtchinov a indiqué que l'opération se déroulait désormais à grande échelle dans l'est du pays, avec la participation des forces armées.

Source RTS