Translate

jeudi 20 février 2014

Article US qui intrigue: "Où se mettre à l’abri si une attaque nucléaire frappait ?"






Pourquoi cet article a-t-il été écrit? Que se prépare-t-il que l`on essaie de nous cacher?

Cet article émane à la base, des Etats Unis et plus précisément de la banlieue de San Francisco ! En le mettant en contexte avec les agissements de la FEMA, et des attitudes pour le moins suspectes de la part du gouvernement, il y a qu’un pas à penser au pire !

"Comment réagir face à une attaque nucléaire ?". Voici le nom d’un véritable guide publié par le gouvernement américain. En feuilletant ce document, on y découvre une carte qui indique les endroits les plus sûrs dans une ville en cas d’attaque nucléaire. Selon le scientifique Michael B. Dillon du "Lawrence Livermore National Laboratory", trouver un bon abri dans les quelques minutes qui suivent l’attaque permettrait de sauver entre 10 000 et 100 000 individus, indique le site dailygeekshow.com.

Direction les sous-sols

On apprend également que si vous vous trouvez dans un rayon de 1 à 2 km du lieu de l’impact, vous avez peu de chances d’échapper à la mort. Pour les autres, une chance existe. Les bâtiments et autres structures subissent des dégradations plus ou moins grandes en fonction forcément du lieu de l’épicentre. Le guide nous rappelle également que les endroits les plus fiables sont les caves, parkings souterrains et autres sous-sols. A l’inverse, vous l’aurez compris, les derniers étages d’un immeuble et les rez-de-chaussée sont a éviter. A bon entendeur, salut...


http://lesmoutonsenrages.fr/2014/02/20/drole-darticle-drole-de-sujet-dans-un-drole-de-moment/