Translate

mercredi 14 septembre 2016

Fukushima : le réacteur numéro un bientôt libéré de son coffrage de sécurité


Tepco, l'opérateur qui gère la centrale dévastée, a commencé à démanteler les murs du coffrage de sécurité du réacteur, construit en 2011. Il espère avoir terminé d'ici la fin de l'année.

Pour la première fois depuis la catastrophe de Fukushima, en mars 2011, le bâtiment du réacteur numéro un de la centrale nucléaire japonaise dévastée va de nouveau être observable à l'oeil nu. Et ce, alors même que le Japon, toujours marqué par l'ampleur de la catastrophe, vient de relancer un troisième réacteur nucléaire .
Tepco, l'opérateur japonais qui gère la centrale, vient en effet de commencer le démantèlement des murs du coffrage de sécurité qui a été construit autour des bâtiments dévastés afin de tenter de limiter les émissions radioactives.
Source: lesechos.fr Claude Fouquet