Translate

lundi 13 juillet 2015

Jade Helm 15: Pourquoi les Texans craignent cet exercice militaire chez eux... déclaré territoire hostile

Jade Helm 15: L’inquiétude grandit quant à savoir si, oui ou non, le gouvernement fédéral des États-Unis prépare l’instauration de la loi martiale. Cet exercice militaire de deux mois, organisé cet été par le Pentagone dans sept États du sud-ouest, pourrait avoir des visées plus générales et moins marginales qu’il n’y paraît au premier abord. Jade Helm doit être un exercice d’entraînement à la guerre à grande échelle, et la vague d’inquiétude a été provoquée par la publication d’une carte où le Texas, l’Utah, et des parties de la Californie du Sud étaient qualifiés de territoires hostiles. Beaucoup de gens ont tout de suite dit que la carte était la preuve que le gouvernement américain avait l’intention d’envahir le Texas. Les spéculations se sont intensifiées après que le gouverneur du Texas, Greg Abbot, a ordonné à la garde nationale de l’État de surveiller l’exercice. «Il est important que les Texans sachent que leurs droits constitutionnels, leur sécurité, leurs droits de propriété privée et leurs libertés civiles ne seront pas violés», a déclaré Abbot. Un sondage téléphonique auprès de 1 000 électeurs potentiels mené les 7 et 10 mai par Rasmussen Reports a révélé que 45% des électeurs craignent que le gouvernement fédéral n’utilise ces exercices d’entraînement militaire pour imposer un plus grand contrôle, mais que 65% étaient favorables au déroulement de ces exercices militaires dans leurs États. Cela signifie que 10% des personnes interrogées croyaient que le gouvernement envisage d’utiliser l’armée pour augmenter son contrôle, et qu’ils soutiennent ce développement. Mais il est intéressant de noter que 62% des Américains croient aussi que le contrôle du gouvernement fédéral est trop important et que la liberté individuelle aux États-Unis est insuffisante, et que seulement 20% des sondés pensent que le gouvernement protège les libertés individuelles. L’opinion sur ces exercices diffère également significativement en fonction du parti politique : 67% des électeurs libéraux [de «gauche», NdT] disent qu’ils ne sont pas inquiets, et 56% des électeurs conservateurs se disent inquiets. Dahlia Lithwick a fait état, dans un article de Slate, le 7 mai, de l’indignation et de la fureur des Texans devant la menace de la militarisation et de la loi martiale, tout en ignorant et en minimisant la très réelle militarisation qui a pu être constatée dans les rues de Baltimore. «Et –c’est peut-être cela la tragédie –tandis que les événements de Baltimore, la semaine dernière, étaient une réaction à de véritables abus et de réelles injustices, ces gens d’extrême-droite qui font monter l’inquiétude concernant Jade Helm et qui croient sans aucun doute que leur coup d’État imaginaire est tout aussi plausible, n’ont rien de commun avec ceux qui vivent déjà réellement ce que, eux, ne font encore que craindre», a écrit Lithwick. Pour compléter utilement cette lecture : Digressions au sujet de la viralité. Traduction Dominique Musel pour le sakerfrancophone.net