Translate

vendredi 15 mai 2015

Yémen: la coalition arabe perd patience face aux "violations" de la trêve

La coalition arabe a prévenu vendredi qu'elle perdait patience face aux "violations" répétées par les rebelles chiites de la trêve au Yémen, l'ONU exhortant tous les protagonistes à respecter la pause pour permettre la livraison des aides humanitaires. La trêve entrée en vigueur mardi soir a été initiée par l'Arabie saoudite, chef de file d'une coalition de pays arabes qui avait lancé le 26 mars des raids aériens contre les rebelles Houthis pour stopper leur progression et les empêcher de prendre le contrôle total du Yémen, voisin du royaume saoudien. La coalition a depuis arrêté ses raids mais accusé les rebelles, soutenus par l'Iran, de violer quotidiennement le cessez-le-feu proposé pour cinq jours, renouvelables, afin de permettre l'acheminement des aides humanitaires à une population qui manque de tout. Les Houthis "ont poursuivi pour la deuxième journée consécutive la violation de la trêve", a déploré dans un communiqué la coalition, en citant des bombardements jeudi à la frontière saoudienne et des attaques armées dans le sud du Yémen, où les rebelles tentent de prendre Aden, deuxième ville du pays. Vendredi, la situation était calme dans la capitale Sanaa, aux mains des rebelles depuis janvier. Mais dans le sud, des accrochages meurtriers ont eu lieu entre rebelles et combattants anti-Houthis à Aden et à Taëz où 9 civils et 13 rebelles ont été tués, selon des sources militaires et médicales. La coalition, qui assure vouloir "faire réussir" le cessez-le-feu, a "prévenu les miliciens chiites et leurs alliés que la retenue et le respect de la trêve ne dureront pas longtemps s'ils continuent à la violer". Source: afp