Translate

mercredi 25 mars 2015

La Russie met en garde les États-Unis contre l' envoi d' un système de défense antimissile en Corée du Sud

La Russie a mis en garde mardi les États-Unis contre l'envoi d'un système de défense antimissile balistique en Corée du Sud, affirmant que cela pourrait menacer la sécurité de la région. Washington avait auparavant prévenu qu'elle entendait déployer ce système, le Terminal High Altitude Area Defense (THAAD), en Corée du Sud pour servir de dissuasion contre une hypothétique provocation militaire de la Corée du Nord. "Un tel développement ne peut que susciter notre inquiétude face au caractère destructeur du système mondial de défense antimissile des États-Unis pour la sécurité internationale", a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué. "Dans une région où la situation est déjà extrêmement compliquée en termes de sécurité, cela pourrait être un pas de plus vers une course aux armements en Asie du Nord-est et compliquer encore davantage la résolution du problème nucléaire dans la péninsule coréenne". La Chine a également averti que le déploiement de ce système antimissile américain pourrait saper la paix et la stabilité dans la région. De plus en plus isolée dans ses relations avec l'Occident en raison de la crise ukrainienne, la Russie a multiplié les initiatives pour se rapprocher de la Corée du Nord, son ancien allié du temps de la Guerre froide. Moscou et Pyongyang ont ainsi nommé 2015 "l'année de l'amitié" entre les deux pays et le Kremlin a annoncé que le leader nord-coréen Kim Jong-Un effectuerait son premier voyage officiel à l'étranger à l'occasion de la commémoration de la victoire de 1945 sur l'Allemagne nazie en Russie en mai. La Corée du Sud et les États-Unis vont lancer des exercices militaires massifs le 28 mars que la Corée du Nord considère comme un entraînement pour une invasion du pays. Source: lorientlejour.com