Translate

vendredi 1 septembre 2017

La Chine frappera de toutes ses forces en cas de guerre en péninsule coréenne



Ce n’est guère un secret: La Chine, superpuissance mondiale, frappera de toutes ses forces les instigateurs et agitateurs du chaos en cas de conflit en péninsule coréenne. C’est même le consensus sacré au sein des plus hautes instances politiques et militaires chinoises. A la différence de 1950, la Chine est cette fois-ci infiniment mieux armée et totalement préparée pour défendre son espace géostratégique immédiat.
La ligne rouge a bien été tracée par Pékin à travers un éditorial du Global Times. La Chine ne bougera pas si la Corée du Nord procède à une première attaque délibérée contre des cibles US; par contre, toute agression militaire contre la Corée du Nord verra une intervention très musclée des forces armées chinoises contre les agresseurs. Les règles du jeu sont claires et n’ont pratiquement pas changé depuis 1952.
Le ton est encore plus virulent au sein du commandement militaire. On évoque une guerre-éclair tous azimuts et multidimensionnelle susceptible de sanctuariser en très peu de temps les lignes de défense chinoises. Depuis plus de 50 ans, conscient de son retard technologique vis à vis des Etats-Unis, Pékin s’est préparé avec une rare ferveur à une forme de guerre inédite en cas d’un remake de la guerre de Corée.
On ne connaît rien des capacités militaires chinoises réelles. Tous les chiffres concernant l’Armée Populaire de libération de Chine sont loin et même très loin de la réalité. La Chine aspire à la paix mais les tentatives de propagation du chaos près de son espace vital et la guerre financière que lui mène la banque fédérale US (laquelle n’appartient pas aux Etats-Unis mais à d’autres entités ayant déclenché les deux guerres mondiales du 20ème siècle) commencent à exaspérer ses dirigeants.
Une agression contre Pyongyang éveillera définitivement le grand géant à semi-endormi. Surprises garanties.
source: strategika51.wordp moiress.com