Translate

mardi 5 septembre 2017

Escalade de tensions USA / COREE DU NORD; le monde retient son souffle!


L' administration de Trump presse la Chine et les autres pays du Conseil des Nations Unies à couper les livraisons de pétrole et de carburants à la Corée du Nord, sinon c'est la GUERRE!

Cet effort, lequel est selon les officiels seniors de l' administration, est décrit comme la meilleure dernière chance pour résoudre le tête à tête avec la Corée du Nord avec ces sanctions au lieu des moyens militaires. 
Cette résolution à été déposé aux Nations-Unies faisant partie des sanctions à prendre.
Si la Chine est sérieuse pour résoudre cette crise de manière diplomatique, elle doit aller de l'avant avec l'embargo pétrolier. Autrement, la Maison Blanche aurait raison - la seule autre option à ce point serait la GUERRE.
Il est possible que cet embargo de pétrole pousse la Corée du Nord à attaquer, mais il est aussi possible qu'elle pourrait entreprendre des négociations ( peu possible ) pour voir le pétrole revenir couler dans leur pays.
La question en suspend est combien grande est la réserve de pétrole dans ce pays... Elle se prépare depuis près de 50 ans!

Une fuite de radiation sur le site de la dernière bombe est " inévitable " selon un expert chinois en armements nucléaires, après que la montagne ayant servi à l'essai de la bombe H de soit effondrée.

Suite au tremblement initial de magnitude de 6.3, il n'a fallu que 8 minutes pour la deuxième secousse de 4.6 qui serait due à l'effondrement de la montagne.

Il y a du mouvement de missiles sur le sol nord-coréen, ces missiles seraient destinés pour Guam, ou plutôt dans le Pacifique près de Guam selon les autorités nord-coréennes. Peu importe, un seul tir et la riposte américaine se fera sentir.

La Russie a dépêché u n avion à Séoul pour évacuer tout son personnel diplomatique.

La Suisse a offert ses services comme médiatrice dans ce conflit: un peu trop tard selon plusieurs.

La valse continue, je suis ce dossier de près....

Multiples sources Internet