Translate

samedi 6 février 2016

Tir du missile Nord-Coréen: La marine nippone en état d' alerte

Les destroyers Chokay et Kirishima ont quitté samedi matin la base navale de Sasebo pour mettre le cap sur la mer de Chine orientale. Les deux navires sont équipés de systèmes de combat Aegis comprenant des radars de précision et des missiles sol-air SM-3. Ce dispositif naval est mis en place en prévision du tir d'un lanceur nord-coréen censé placer un satellite sur orbite. Les destroyers ont reçu pour mission d'abattre le lanceur ou ses fragments s'ils venaient à menacer le territoire japonais. Il y a quelques jours, Pyongyang a annoncé son intention de lancer un satellite. Tokyo estime pour sa part qu'il s'agit d'un test de missile balistique. Le vol du lanceur pourrait passer au-dessus de l'archipel Sakishima (sud du Japon). Afin de parer à toute éventualité, des systèmes de missiles antiaériens Patriot ont été déployés sur les îles Ishigaki et Miyako. Selon les informations diffusées le 2 février, la Corée du Nord avait notifié à l'Union internationale des télécommunications (UIT) et à l'Organisation maritime internationale (IMO) son intention de lancer un satellite entre le 8 et le 25 février. D'après les médias japonais, la notification de Pyongyang précise la trajectoire du lanceur. Ainsi, son premier étage tombera en mer Jaune au large des côtes occidentales de la Corée du Sud. Après être passé à proximité de l'archipel Sakishima, la fusée porteuse larguera son second étage dans le Pacifique, près des Philippines. Source: Sputnik