Translate

mardi 18 avril 2017

Tokyo mobiliserait ses militaires si des missiles nord-coréens tombaient dans les eaux nippones


Comme le rapportent les médias japonais, Tokyo aurait déjà élaboré un plan d’action en cas de pénétration de missiles nord-coréens dans ses eaux territoriales. Une source militaire précise qu'elle serait considérée comme une «attaque armée».
L’activité militaire de la Corée du Nord semble faire peur à ses voisins en Asie-Pacifique. Ainsi, une source militaire, citée par le journal japonais Yomiuri, a fait savoir que le Japon se préparerait à contrer une attaque nord-coréenne si d'aventure, elle avait lieu.
Selon le média japonais, en cas de détérioration des relations entre les deux pays et la chute d’un missile nord-coréen dans les eaux japonaises, Tokyo planifierait de mettre ses forces d'autodéfense au plus haut niveau d'alerte. Conformément à un accord signé à la fin de la Seconde Guerre mondiale, ce niveau ne peut être décrété que pour répondre à une attaque militaire.
Ainsi, si un missile nord-coréen venait à tomber dans les eaux territoriales japonaises, Tokyo pourrait qualifier cet incident d'«attaque armée d'un Etat étranger», ce qui impliquerait l’utilisation des forces d'autodéfense japonaises hors de l’archipel.

Extrait: russiatoday.com