Translate

lundi 19 septembre 2016

Attaque contre l’hôpital MSF au Yémen: la bombe est de fabrication US


Une bombe américaine a été employée lors de l’attaque meurtrière menée le 15 août dernier contre un hôpital yéménite soutenu par Médecins sans frontière. Dans ce contexte, Amnesty International a exhorté Washington et Londres à cesser d’armer la coalition arabe.

Rappelez-vous du raid de la coalition conduite par l'Arabie saoudite contre l'hôpital d'Abs (nord-ouest du pays) qui avait fait à la mi-août 19 morts et 24 blessés ? Or, il s'avère que l'une des bombes était de fabrication américaine, a annoncé l'ONG de défense des droits de l'Homme Amnensty International. Selon des experts en armement consultés par l'ONG, il s'agit d'une bombe aérienne à guidage de précision de type Paveway. « Il est scandaleux que des États aient continué à fournir à la coalition menée par l'Arabie saoudite des armes, y compris des bombes aériennes et des avions de combat, malgré la preuve évidente que ces armes sont utilisées pour attaquer des hôpitaux et d'autres cibles civiles en violation de la loi humanitaire internationale », a déclaré Philip Luther, directeur de recherche à Amnesty, cité par l'AFP.  

Nouvelle frappe contre un hôpital MSF au Yémen: "Les gens n'ont plus accès à la santé" Amnesty International a en outre exhorté Washington et Londres à cesser de livrer aux pays de la coalition arabe des armes susceptibles d'être employées au Yémen. Depuis 2014, le Yémen est en proie à un conflit armé opposant les rebelles houthis et les militaires loyaux à l'ancien président Ali Abdallah Saleh aux forces gouvernementales et aux milices populaires soutenant le président en exercice Abd Rabbo Mansour Hadi. Dirigée par l'Arabie saoudite, la coalition arabe effectue depuis mars 2015 des raids sur les zones contrôlées par les rebelles houthis. Le bilan des victimes du conflit est évalué à plus de 6 600 morts depuis mars 2015.

Source: fr.sputniknews.com