Translate

mercredi 23 mars 2016

Pyongyang prédit à la présidente sud-coréenne et aux USA une "fin misérable"

Pyongyang a menacé mercredi la présidente sud-coréenne Park Geun-Hye et ses alliés américains d'une "fin misérable", dans une déclaration qualifiée de "vulgaire" et "ridicule" par Séoul. La Corée du Nord a affirmé qu'elle mènerait une "bataille de représailles pour la justice" contre la présidente sud-coréenne, ajoutant que son artillerie se tenait prête à faire du bureau de Mme Park "un océan de flammes et de cendres". "Ce n'est pas du vent", a prévenu le Comité pour la réunification pacifique de la Corée, une agence du gouvernement nord-coréen. "Elle le prouvera clairement par la fin misérable que connaîtront le groupe des Etats-Unis et de Park en persistant dans leur irresponsabilité". Cette dernière volée de menaces s'inscrit dans une riposte aux manoeuvres militaires conjointes actuellement menées au Sud par les forces sud-coréennes et américaines, qui contribuent chaque année à crisper davantage la situation. Séoul a exhorté mercredi Pyongyang à arrêter avec les menaces "vulgaires" et également mis en garde contre ses propres "mesures de rétorsion" aux provocations nord-coréennes. "Ce serait une grave erreur de jugement du Nord s'il pense qu'il peut énerver notre gouvernement avec des menaces ridicules de ce genre", a indiqué dans un communiqué le ministère sud-coréen de l'Unification. Source: almanar.com.lb