Translate

mardi 1 septembre 2015

Ce 1er septembre, où commença la guerre la plus terrible de l’histoire

Ce 1er septembre 1939, jour du début de la Seconde Guerre mondiale, restera toujours une journée noire dans l’histoire européenne du XXe siècle. Ce jour-là, l’Allemagne nazie a attaqué la Pologne. L'agression allemande L'Allemagne n'a rien répondu à la demande de cesser les opérations militaires et de retirer ses forces armées du territoire polonais, et le 3 septembre les alliés polonais, l'Angleterre et la France lui ont déclaré la guerre. Le chef nazi Hitler se rendait bien compte que l'agression contre la Pologne pourrait provoquer une guerre mondiale. "Il s' agit pour nous de l'élargissement de l'espace vital à l'est, et du ravitaillement alimentaire, ainsi que de la résolution du problème de la région balte… Si le destin nous jette vers l'affrontement avec l'ouest, il serait bon de posséder un grand espace vital à l'est… Je ne crois pas en un règlement de paix du conflit avec l'Angleterre. Il est nécessaire de se préparer à un heurt", déclara-t-il directement lors d'une réunion des chefs militaires allemands, le 23 mai 1939. L'agression allemande a ensuite continué sa marche sur le continent européen. Après la Pologne, d'autres pays, notamment la Belgique, les Pays-Bas, la France, le Danemark, ont été également attaqués. L'Angleterre a subi des bombardements violents de l'aviation nazie. Le 22 juin 1941, l'Allemagne a attaqué l'Union soviétique. C'était le début de la Grande Guerre Patriotique, lors de laquelle l'avenir de l'Europe se décida. La Seconde Guerre mondiale a été la plus sanglante de l'histoire. 60 millions de personnes et probablement davantage ont péri lors de la guerre, dont presque 30 millions de civils. Les pertes de l'Union soviétique ont été énormes, près de 27 millions de personnes. Les forces armées soviétiques, la célèbre Armée Rouge, a joué un rôle décisif dans la libération de l'Europe achevée en 1945. La Seconde Guerre mondiale dans l'histoire "Bien sûr, les évènements du 1er septembre 1939 ont constitué une rupture dans l'histoire de l'Europe et du monde entier du XXe siècle. La guerre n'a jamais une seule cause, elles sont nombreuses!" a souligné l'historien, le professeur Rudolf Pikhoya dans un entretien pour Sputnik. Le professeur Pikhoya évoque l'ensemble des causes qui ont conduit l'humanité à la catastrophe, lors de la Seconde Guerre mondiale. "Je mettrais au premier niveau le problème de l'égoïsme d'Etat et national, quand chaque pays européen s'occupait avant tout de ses seuls intérêts. Ainsi, la Grande Bretagne et la France qui ont surmonté le choc de la Première Guerre mondiale, ont laissé Hitler refuser les accords de Versailles, et lui ont permis de déchirer leur propre allié, la Tchécoslovaquie", indique l'historien. "Le 1er septembre 1939, c'est un rappel sur les chances perdues d'arrêter les fous qui ont commencé un conflit effrayant. Et les puissances mondiales n'avaient qu'à résister ensemble à Hitler, dès le début, en dépit de désaccords", a conclu le professeur. Source: fr.sputniknews.com