Translate

mercredi 17 septembre 2014

Une autre éruption suivrait au volcan Holuhraun si la présente cesserait.

Si l`éruption actuelle au volcan Holuhraun cesse, c`est certain qu`il y en aura une autre selon le volcanologue Armann Hoskuldsson, qui surveille l`éruption volcanique. Le champ de lave est estimé à près de 30 kilomètres carrés à ce jour. Selon le Dr. Hoskuldsson, l`activité éruptive au volcan Holuhraun semble moins forte à chaque jour, il croit que celle-ci diminue lentement. Il mentionne qu`il est trop tôt pour affirmer la baisse de régime du volcan. S`il devait y avoir un arrêt, une autre éruption suivrait dans les jours ou semaines suivants. La lave se répend en largeur et est moins visible dans le cratère. Selon le Bureau de la Météorologie de l`Islande, il y a toujours cette pollution de SO2 ( dioxide sulfurique) dans la partie du nord-est du pays. Avec ses 20,000 tremblements de terre et plus, il y en a eu 186 de magnitude 3.0 à 3.9, 43 se situaient de 4.0 à 4.9 et majoritairement dans la caldera du Bardarbunga. Au total, il y a eu 23 séismes de 5.0 et plus et tous au volcan Bardarbunga. Le plus haut a été de 5.7 le 26 août dernier. Le plus grand tremblement de l`histoire de l`Islande est 6.3 à l`est de la ville de Reykjavík en 2008. Les dernières constatations de l`affaisement de la caldera du volcan était d`une baisse de 50 cm par jour selon les scientifiques. Nous en sommes à 3 scénarios toujours possible avec le volcan Bardarbunga. Premièrement, l`affaisement de la caldera s`estompera et l`éruption du Holuhraun diminuera aussi. Deuxièmement, l`affaisement continuera, avec l`éruption du Holuhrauns. Une autre éruption pourrait débuter, possiblement sous le glacier. Dans ce scénario, l`éruption pourrait durer très longtemps, avec un taux de lave mesuré en kilomètres cubiques. Supposant qu`une éruption sous-glaciaire survenait, l`action explosive et une inondation glaciale seraient certaines. Le troisième scénarion est l`éruption du Bardarbunga et de sa caldera. Les scientifiques disent qu`une telle éruption occasionnerait unetrès grand volume dû à la fonte de la glace, causant une énorme inondation glaciale. À cause de la profondeur de la caldera, l`eau serait emprisonnée pour un certain temps, puis à cause de la fonte, le niveau augmenterait et finalement ça serait l`inondation majeure. Avec l`éruption à travers l`épaisseur de la glace, une formidable explosion avec beaucoup de cendres suivrait. Source: the Icelandic National Broadcasting Service Traduction Benoit Godin